Réinion
http://www.malbar.fr/

D’où vient le mot "rougay" ? Quelles sont les traces des langues venues de l’Inde avec nos ancêtres malbars dans notre langue maternelle, le créole ? Cet article donne un aperçu de ces influences indiennes sur notre langue

Le bloc-notes de Serge RESTOG
Par Serge Restog

Dépi tjek tan, dé nonm ka révé tou doubout é yo ka fè menm rev la. Rev-yo sé kisa ? Bertrand Piccard épi André Borschberg ka révé yo pé fè lantoun boul latè a, adan an aviyon otila motè'y ka maché épi fos limiè soley-la.

Kolonbi
Por: Enrique Santos Calderón http://www.semana.com/

No vivió para contarlo. Y si alguien merecía estar ahí, para vivirlo, para celebrarlo y para contarlo –como solo él lo sabía hacer,– era Gabriel García Márquez. Porque nadie como él trabajó de manera tan continua y discreta por la paz de Colombia.

Gwadloup
Invitation
CGPLI

En commémoration de la journée de la non-violence

Fwans
capital.fr

Très développé au Brésil, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, le marché de l’eau de coco reste encore embryonnaire dans l’Hexagone, mais a le vent en poupe.

Matinik

   Nous ne comprenons pas la polémique qu'à suscité les propos d'un écrivain célèbre selon lesquels "Serge LETCHIMY est un chef d'Etat". En effet, avons-nous la mémoire courte ?

Matinik

   Chak lè-a, sé menm djendjen-an ka viré koumansé : dépi zot wè ni an gran van ka souflé anlè ti péyi Matinik nou an, primié moun ka pwan fè, sé agrikiltè, ek anpami yo, sé sé tala ki ka planté bannann lan ki ka touvé kò-yo plis an délala ki lézot.

Le bloc-notes de Serge RESTOG
Serge RESTOG

         An siklòn sé tout mové tan ki ni van adan'y ek ki ka tounen anlè kò'y menm.

Matinik

   Sa té ka fè yonn-dé lanné Matinik ek Gwadloup pa té sibi an siklòn kon sa. Lanné pasé siklòn Ericka té fouté Domnik bon tap épi latè ki té dédjeldésann ek dépotjolé tibwen kay ek lawout.

Matinik
Sanblaj

Manm épi zanmi Sanblaj,

Lè enskripsion pou 6em Gran Rali Kréyol Sanblaj rivé. Kon i matjé asou afich-la, i prévwè

Gromòn Sanmdi 22 Oktob 2 016.

Le bloc-notes de Roger VALY-PLAISANT
par Roger Valy-Plaisant

Nou tèlman pè gadé nou kon nou yé ki nou ka fè masko toulonngalé. Men a fòs fè kòsyè nou ka pèd lakat é lanng-la ka pran fè.

Le bloc-notes d'Yves-Léopold MONTHIEUX
par Yves-Léopold Monthieux

Le vieillissement de la population martiniquaise et les désordres sociaux, politiques et économiques qui pourraient en découler ont suscité la réaction de Raphaël Confiant dans sa dernière tribune, « L’illusion de la Sylver économie ».

Matinik
par Léandre LITAMPHA

De l’Insurrection de la Martinique en 1870.

Depuis quelques années, les journées de manifestations ont été mises en place pour commémorer le « Gloriyé Septanm 1870 ».

Matinik

   Dimanch ki fini pasé a, Monséyè MACAIRE inogiré nouvo légliz komin Sent-Lis ki dédié a Sent-Lisi (par zil-la ki nan li-sid Matinik la, men zanj-la ki nan siel-la).

Gwadloup
par Antoine Delcroix

Dans un mail adressé le samedi 26 septembre 2016 à de larges listes de diffusion, M.

Eta-Zini
http://thegrio.com/

Minister Louis Farrakhan doesn’t think much of the “legacy” that President Barack Obama has warned would be jeopardized if people don’t vote for Hillary Clinton in November.

Le bloc-notes de Pierre CARPENTIER
Par Pierre Carpentier https://blogs.mediapart.fr

L'Acoma, ce grand arbre disparu du paysage martiniquais, dont on connait la permanence du flux de sève, qui une fois jeté (coupé) le maintient immortel par l'enracinement solaire et solidaire aux résistances du peuple surdéterminé, aurait aujourd'hui compté 88 années

Matinik
Maurice BELROSE (in "Justice", n° 38, 22 septembre 2016)

   La démission et la mutation à la Sorbonne de Corinne MENCE-CASTER ont accru le courroux de ses détracteurs de Guadeloupe et de Martinique, qu'il s'agisse des défenseurs du CEREGMIA ou de soi-disant nationalistes, ennemis de l'unité de l'Université des Antilles.

Matinik

Nous, administrateurs du pôle Martinique, désignés ci-dessous,

Matinik

   Ce dimanche 25 septembre, MARTINIQUE-ECOLOGIE a participé, pour la troisième année consécutive, à la marche commémorant l'Insurrection du Sud (1870) sur les traces de Louis Telgard, Rosalie Soleil, Clem, Lumina Sophie et de tous ces combattants qui ébranlèrent l'ordre colonial à la fin du XIX

Ayiti
Par Léo Pajon http://www.jeuneafrique.com/

En s'emparant de l'espace public et en proposant de nouvelles formes, poètes, plasticiens, danseurs et musiciens haïtiens entendent dynamiter la 33e édition du festival francophone de Limoges. 

Pages