Accueil
23 avril

23 avril 1891 : Le président Hyppolite refuse d’affermer le Môle Saint-Nicolas aux États-Unis, déclarant que la constitution ne le permettait pas

By Jeff Rinvilien
23 avril 1891 : Le président Hyppolite refuse d’affermer le Môle Saint-Nicolas aux États-Unis, déclarant que la constitution ne le permettait pas

23 avril  1891: Le président Hyppolite refuse d’affermer le Môle Saint-Nicolas aux États-Unis, déclarant que la constitution ne le permettait pas.

23 avril 1971: Prestation de serment de Jean-Claude Duvalier.

23 avril  2008 : Le Président brésilien Luiz Inàcio Lula da Silva et le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon parviennent à un accord en vue de l’organisation d’une conférence d’urgence sur la situation en Haïti, théâtre des plus importantes protestations à travers le monde contre l’escalade des prix de l’alimentation. Le Brésil est à la tête de la Minustah depuis sa création en 2004 à la suite du départ forcé de Jean Bertrand Aristide.

23 avril 2009 : Willot Joseph clame son innocence dans les attaques contre les centres de vote.- Le député de Maïssade et candidat de l’Ucadde aux sénatoriales, Willot Joseph, nie avoir été impliqué dans les attaques armées contre des centres de vote du plateau Central. Il soutient qu’il n’avait aucun intérêt à empêcher le déroulement des joutes puisqu’il arrivait en tête dans tous les sondages. Tandis qu’il est incriminé par les dirigeants de Lespwa et de la Fusion, M. Joseph accuse à son tour la sénatrice Edmonde Supplice Beauzile d’avoir attaqué le centre de vote de Sarazin.

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de : BIC

Auteur-compositeur, le rappeur-slameur BIC (de son vrai nom Roosevelt Saillant), est un chanteur à textes. C’est un chansonnier qui manie avec talent l’art de la rime, navigue aussi bien sur des mélodies poétiques que sur des rythmiques colériques pour nous livrer une synthèse réussie entre rap et folk.

Celui qui se destinait à une carrière d’interprète et qui a enseigné l’anglais dans différentes écoles de Port-au-Prince, est un jongleur de mots qui aborde le créole haïtien comme un filon inépuisable. Parolier reconnu, ses textes sont aujourd’hui étudiés dans les universités haïtiennes… Depuis octobre 2017, BIC est officiellement Ambassadeur Handicap International pour une grande campagne de sensibilisation à la sécurité routière.

Yon pwovèb kreyòl pou jodi a : Rayi chen, men pa di l fimen tabak. (Il ne faut pas accuser autrui de ce dont il n’est pas capable.)

 

Post-scriptum: 
L'ancien président Louis Mondestin Florvil Hyppolite (archive) | photo crédit: Haïti Photos

Pages