Accueil

A l'AEC (Association des Etats de La Caraïbe), Saint-Vincent et Martinique main dans la main

   En dépit de notre ouverture croissante sur la Caraïbe, nous connaissons très mal certaines îles telles que, par exemple, celle de Saint-Vincent et Grenadines, située dans le sud des Petites Antilles, dont le premier ministre est Ralph GONSALVES (cf. photo avec Alfred MARIE-JEANNE à la réunion de l'AEC à Cuba), leader du ULP (Unity Labour Party), élu et réélu à ce poste depuis 2001.

   Descendant, par ses grands-parents, de travailleurs sous contrat madériens venus à Saint-Vincent après l'abolition de l'esclavage, "Comrade Ralph", comme il est familièrement appelé, est en pointe dans le combat pour les réparations. Madérien renvoie à l'île de Madeira (ou "Madère" en français), située au large du Maroc, et appartenant au Portugal. C'est de là que vient, par exemple, le très grand fooballeur RONALDO du Real Madrid. Mélange de Guanches, population autochtone berbère, et de portugais, les Madériens ont toujours émigré à cause du non-développement et de l'éloignement de leur île. Ils sont donc tout naturellement venus en masse au 19è siècle en Amérique du Sud et dans certaines îles de la Caraïbe.

   Toujours est-il que Ralph GONSALVES est un authentique vincentien, ses parents étant nés dans l'île, et qu'il y jouit d'une popularité extraordinaire, assez semblable à celle d'Alfred MARIE-JEANNE à la Martinique. Diplômé en économie de l'Université des West-Indies, il passe ensuite un doctorat en sciences politiques à l'Université de Manchester (Angleterre). Dès son plus jeune âge, R. GONSALVES a milité contre l'injustice et pour ne prendre que cet exemple, il a mené en 1968 la grande grève des étudiants de l'Université des West-Indies contre la déportation par le gouvernement jamaïcain  du sociologue guyanien (du Guyana) Walter RODNEY, auteur du célébrissime ouvrage "How Europe underdevelopped Africa" (Comment l'Europe a sous-développé l'Afrique).

   Le premier ministre vincentien a, en dépit d'un emploi du temps chargé, publié 6 livres d'économie et de sciences politiques parmi lesquels le très remarqué "The Spectre of imperialism : the case of the Caribbean". Carrière exemplaire de militant caribéen et anti-impérialiste que sont venues entacher deux accusations de harcèlement sexuel : l'une, en février 2008, émanant d'une policière vincentienne ; l'autre, en mai 2008, d'une avocate des droits de l'homme canadienne. Accusations qui se sont révélées infondées et qui relevaient d'une opération politique visant à déstabiliser Ralph GONSALVES lequel a réalisé un petit exploit pour la Caraïbe anglophone aux élections de décembre 2015 à savoir obtenir davantage de voix que lors du précédent scrutin.

   Enfin, il faut savoir aussi que Saint-Vincent est la seule île de la Caraïbe-Sud où le créole à base lexicale française n'a jamais été parlé, constituant ainsi une exception au sein d'une longue chaîne qui va de la Guadeloupe à Trinidad en passant par la Dominique, la Martinique, Sainte-Lucie et Grenade (où le créole est aujourd'hui éteint, le gouvernement de l'île s'employant à lui redonner vie par le biais de l'école primaire)...

Pages