Alfred Marie-Jeanne à l'Assemblée nationale dans son ultime discours : "Je demande qu'à l'heure de mon trépas, il n'y ait ni annonce ni minute de silence"

Alfred Marie-Jeanne à l'Assemblée nationale dans son ultime discours : "Je demande qu'à l'heure de mon trépas, il n'y ait ni annonce ni minute de silence"

   Moment émotion à l'Assemblée nationale française en ce mercredi 14 février 2017 : Alfred MARIE-JEANNE, député indépendantiste de la Martinique y prononçait son ultime discours. Après avoir remercié les uns et les autres de leur accueil et notamment Raymond CHASSAIGNE, président du groupe "Gauche Démocrate et Républicaine" auquel il a appartenu, CHABEN s'est attristé d'une "Europe qui se renazifie" et a demandé à ce qu'au moment de sa mort, aucune annonce ni aucun hommage ne lui soit rendu dans l'hémicycle.

   On notera que cet ultime discours aura surtout porté sur la destruction des terres agricoles de la Martinique depuis trois décennies et sur le fait que dans une quinzaine d'années, au rythme où vont bétonisation et bitumisation, il n'en restera plus rien.

   Ecoutons-le !...

Document: 

Dernier discours d'Alfred Marie-Jeanne à L'assemblée nationale française

Pages