Accueil

ARRESTATION TOT LUNDI MATIN, DU MINISTRE DOMINICAIN DE L’INDUSTRIE POUR CORRUPTION

ARRESTATION TOT LUNDI MATIN, DU MINISTRE DOMINICAIN DE L’INDUSTRIE POUR CORRUPTION

Entre autres du ministre de l’Industrie et du Commerce, figurent des personnages de la classe politique dominicaine. Leur crime reproché est les « $92 millions de pots-de-vin » qu’ils auraient perçus de la firme de construction brésilienne Odebrecht. L’histoire remonterait à 2014

Admettre ou claironner à longueur de journée que la justice est neutre, indépendante et comparable à une femme aux yeux bandés est une chose, mais le prouver dans les faits et ou dans l’accomplissement des actes posés, en est une autre. Le peuple dominicain a parlé, dénoncé, manifesté et Danilo Medina a écouté et cédé.

Tôt lundi matin 29 mai 2017, le bureau de la Procureure Générale (Commissaire du Gouvernement), a annoncé l’arrestation et l’incarcération de plusieurs personnes dont les noms seraient mêlés au scandale de $92 millions de pots-de-vin reçus de Odebrecht, rapporte dans son édition de lundi matin, le quotidien Listin Diario.

Parmi les personnes arrêtées figurent des proches du pouvoir dont Themistocles Montas, l’actuel Ministre de l’Industrie et du Commerce; Radhames Segura, César Sánches, Gonzalez Ruddy; le président du Parti Révolutionnaire Moderne (PRM) Andres Bautista; l’ex-ministre des Travaux Publics, Victor Diaz Rúa et les Entrepreneurs Ángel Rondón et maximo de Oleo.

Le ministre de la Justice a fait choix de Francisco Ortega, un juge de l’instruction de la Cour suprême, pour se saisir de ce dossier à scandale en République Dominicaine, avec un ministre en fonction, qui est allé tôt lundi matin, séjourné en prison.

 


00:06
 

Pages