Accueil

Athanase Jeanne-Rose, maire PPM de Saint-Joseph, lourdement condamné en appel

Athanase Jeanne-Rose, maire PPM de Saint-Joseph, lourdement condamné en appel

   3 ans d'inéligibilité, telle est la sanction supplémentaire que le Tribunal d'Appel de Fort-de-France a infligé, ce jeudi 23 mai, au maire PPM de Saint-Joseph, Athanase JEANNE-ROSE

   En première instance, l'édile avait juste écopé de 40.000 euros d'amendes pour une sombre histoire de financement d'une laverie automatique dans sa commune avec un comparse. En appel, ladite amende est confirmée plus trois ans d'inéligibilité. Dans n'importe quel pays doté d'un minimum de système démocratique, un élu aussi gravement mis en cause aurait immédiatement démissionné "pour pouvoir mieux assurer sa défense", selon la formule consacrée. Pas en Martinique !

   Cette dernière, Fille aînée des dernières colonies de la France, est donc faite à son image : à la France-BALKANY ou la France-TAPIE correspond la Martinique-CREDIT MARTINIQUAIS, la Martinique-ODYSSI, la MARTINIQUE-X-PAY, la MARTINIQUE-BOODOOM, la Martinique-GRAN-CHAWA et bien sûr, le pire du pire, la Martinique-CEREGMIA.

   Le maire de Saint-Joseph et ses avocats ont déclaré qu'ils feront appel devant la Cour de cassation. Ben voyons !...

Commentaires

Véyative | 26/05/2019 - 06:25 :
Il faut préciser que c'est le Parquet qui avait fait appel, et non le maire. Ce dernier avait donc " accepté" la première condamnation.

Pages