Accueil
La couronne de Lauriers du 11 au 18 février

BARACK OBAMA : « AUCUN PEUPLE NE SOUFFRE AUTANT QUE LES PALESTINIENS ! »

Le candidat noir à l’investiture démocrate, Barack Obama, subit une véritable rafale de protestations depuis qu’il a déclaré, le mardi 12 février, au « Des Moines Register », un quotidien de l’Iowa :

« No one is suffering more than the Palestinians » {(Aucun peuple ne souffre autant que les Palestiniens)}

Cette vérité d’évidence risque de coûter très cher à Obama qui jusque là s’était montré plutôt bienveillant au Sénat américain face demandes d’aides militaires formulés par l’entité sioniste et raciste d’Israël. Il était même le chouchou de la Gauche intellectuelle juive de la Côte Est qui voyait en lui un Noir acquis à sa cause.

Rappelons toutefois que pour démolir Obama, la chaîne d’extrême-droite Fox News, la plus regardée aux Etats-Unis, avait déclaré récemment qu’Obama cachait son deuxième prénom qui est « Hussein ». Or, après enquête, il s’est avéré que c’était le père, d’origine kenyane, du candidat démocrate qui portait ce prénom et pas lui. Fox News tentait par là de désigner Obama comme un musulman masqué et donc un extrémiste anti-occidental en puissance. Cette tentative de discrédit était si grossière qu’elle n’a pu empêcher par la suite la victoire d’Obama dans pas moins de 5 états.

Mais, cette fois-ci l’affaire semble beaucoup plus sérieuse. Que s’est-il passé dans l’esprit d’Obama pour déclarer pareille chose ? Ne savait-il pas que ce faisant il se tirait une balle dans les pieds ? Ne mesure-t-il pas bien la formidable puissance de ce lobby ? Ou alors, plus simplement : a-t-il laissé parler son cœur ?

Car s’il existe de nombreux peuples opprimés à travers la planète (Kurdes, Berbères, Corses, Basques, Antillais, Quechuas, Kanaks, Tsiganes etc…), aucun n’a été, comme les Palestiniens, chassé en totalité du territoire où il vivait depuis des siècles et des siècles et n’a vu ledit territoire être repeuplé par des millions de gens venus d’ailleurs. N’importe quel Russe ou Lithuanien débarquant en Israël et se déclarant juif se voit aussitôt fournir logement, allocation, prime d’installation etc…alors que les Palestiniens sont parqués depuis 50 ans dans des camps sans que cela émeuve le moins du monde l’Occident et la Gauche droit-de-l’hommiste.

Quelles que soient les raisons qui ont poussé Obama à faire cette déclaration, nous ne pouvons que l’applaudir.