Accueil

Barbade: une histoire d'amour

Anne Marie Parent
Barbade: une histoire d'amour

Il existe une longue relation d'amour entre le Canada et la Barbade. Les Canadiens, qui ont aidé ce pays à se construire dans les années 60 et 70, sont parmi les voyageurs détenant le plus haut taux de répétition au monde : plus de 40 % des Canadiens ayant visité la Barbade y sont allés plusieurs fois, affirme Richard Sealy, ministre du Tourisme de la Barbade. «Malgré la baisse du nombre de touristes internationaux depuis les dernières années, le marché canadien est en hausse», ajoute-t-il.

À juste titre : le pays est magnifique et les amitiés qui se sont créées perdurent. Néanmoins, les Québécois connaissent moins la Barbade que leurs compatriotes canadiens anglais et sont plutôt portés à choisir des destinations latines (Antilles françaises, pays hispanophones) au coût de la vie moins élevé. Voici un tour d'horizon pour expliquer pourquoi les Canadiens portent tant ce pays dans leur coeur.

Ce qui frappe à la Barbade, ce sont les paysages si différents dans un si petit pays. En effet, l'île est baignée par l'Atlantique agité à l'est et les eaux calmes de la mer des Caraïbes à l'ouest. Donc, selon le tempérament des voyageurs et leur habileté en surf (!), certains choisissent la côte tranquille, d'autres accourent vers les vagues de l'est... Quant aux familles, elles fréquentent les plages de l'ouest, car la mer est moins dangereuse pour les enfants.

Il y a aussi des forêts tropicales et une flore d'une grande beauté. J'ai fait deux randonnées pédestres - il faut partir très tôt le matin, car le soleil tape fort, dès la fin de l'avant-midi. La première avec l'organisme Hike Barbados, d'une durée de trois heures, nous fait découvrir la géologie, la faune, la flore et l'histoire du pays. Ainsi, on apprend que la terre n'est pas du tout volcanique, malgré ses roches poreuses qui pourraient ressembler à de la lave solidifiée, mais bien corallienne. La Barbade est en quelque sorte un corail géant, ce qui explique que l'eau (du robinet) soit si bonne à boire : elle est naturellement filtrée par les pierres constellées de petits interstices et dirigée vers la nappe phréatique du sous-sol, de laquelle est puisée l'eau pour la consommation.

Nous marchons dans des ravins à sec, puisque justement la terre est poreuse et ne retient pas l'eau, et sommes entourés de la luxuriante végétation. Comme dans un corridor de verdure... Fascinant! Ces randonnées commentées sont gratuites, mais les dons sont appréciés; ils permettent en effet de préserver l'environnement. Les départs (lieux variés dans l'île) ont lieu à 6h; il y a aussi des sorties à 15h30 et à 17h30, cette dernière «sous le clair de lune» (le soleil se couche tôt). Info : Stephen Mendes, 246 266-8027, ou hikebarbados.com.

Notre deuxième excursion avait pour point de départ l'hôtel Peach & Quiet, à Inch Marlow, dans la paroisse de Christ Church, sur la côte Est. Margaret et Adrian Loveridge, deux charmants Britanniques, ont élu domicile à la Barbade, où ils exploitent depuis 1988 un étonnant domaine de petits pavillons tout blancs qu'avait fait construire un cinéaste. La vingtaine de chambres réparties dans ces maisonnettes face à la mer ou au jardin se loue à partir de 109 $US la nuit par chambre en occupation double. Excellent rapport qualité-prix!

Mme Loveridge prépare une cuisine savoureuse à partir des légumes et des herbes du jardin, tandis que son mari organise des randonnées pédestres ou à vélo d'une demi-journée (8 km) et même une semaine de marche à 199 $US par personne, du 30 novembre au 30 avril. Il a lui-même repéré les sentiers où il emmène les visiteurs, ayant entre autres négocié des droits de passage sur des propriétés autrement non accessibles le long de la côte. L'hôtel était en rénovation cet été et rouvrira le 10 novembre.

Autres points d'intérêt

Parmi les touristes qui affectionnent tout particulièrement la Barbade, les golfeurs forment une clientèle importante. Cinq clubs de golf de renommée internationale attirent les amateurs : Rockley Golf Club (par 70, 5610 verges); Barbados Golf Club (par 72,

6805 verges, terrain de championnat dessiné par Ron Kirby); Royal Westmoreland (pour membres seulement, mais ouvert aux clients de certains hôtels; par 72, 6870 verges, terrain de championnat dessiné par Robert Trent Jones Jr); Sandy Lane (trois terrains totalisant 45 trous); et Almond Beach Village (par 3, neuf trous).

Plusieurs voyagistes proposent des forfaits incluant l'avion, l'hôtel et le golf, notamment Vacances Air Canada, qui offre des séjours de golf à partir de 21 hôtels.

On ne pourrait passer sous silence un des principaux attraits de la Barbade : les mariages! Il y a quelques années, les autorités du pays modifiaient un règlement qui rend désormais possible aux couples de convoler le jour même de leur arrivée, éliminant ainsi la période d'attente des touristes avant de pouvoir se marier à la Barbade.

Une de mes attractions coup de coeur a été la balade à bord du sous-marin Atlantis, merveilleux vaisseau des mers créé à Vancouver. Au départ de Bridgetown, on descend dans l'Atlantis III, un sous-marin climatisé et extrêmement sécuritaire, pendant 40 minutes d'extase, à flotter parmi les poissons et les coraux... L'entreprise est devenue cette année la première attraction touristique à obtenir la double certification écologique Green et Green Globe.

Nouveau musée Concorde

Le Concorde volait vers la Barbade jusqu'en 2003. Le grand oiseau blanc a posé ses ailes pour toujours, mais il a une seconde vie grâce au musée nommé Barbados Concorde Experience à l'aéroport international Grantley Adams à Christ Church. L'immense hangar qui abrite le Concorde de British Airways a été ouvert au public le 16 avril 2007.

Un guide accueille les visiteurs, puis une présentation son et lumière rappelle l'histoire de cet avion mythique et en reproduit le décollage dans un bruit tonitruant. Impressionnant!

En présentant son billet d'entrée, qui a l'allure d'une carte d'embarquement, au musée, on monte à bord du Concorde. Une agente de bord raconte l'expérience d'un tel vol. On s'y croirait presque!

Le hangar possède aussi des objets et des documents d'archives, ainsi que des simulateurs de vol. Bref, une belle visite pour adultes et enfants, en vacances ou en transit à la Barbade.

Festival des récoltes

Tous les ans, pendant la belle saison (du 2 mai au 15 août cette année), l'île la plus à l'est des Antilles met en veilleuse sa réserve British à l'occasion d'une folle fête des moissons appelée Crop Over Festival (Festival des récoltes). À l'origine, dans les années 1780, la Barbade était le plus grand producteur de sucre. La fin de saison de la récolte de canne à sucre était hautement célébrée. Mais avec le déclin de l'industrie du sucre au début du XXe siècle, le festival Crop Over s'est éteint dans les années 40.

Remis sur pied en 1974, l'événement est devenu une manifestation culturelle au sens large; de nos jours, elle met à l'honneur défilés, couronnement du roi et de la reine du festival, feux d'artifice, kiosques de boissons et de mets traditionnels (dont le poisson volant, l'emblème du pays), activités pour enfants, concerts, expositions artistiques et photographiques... et, bien sûr, de la musique calypso en continu! On revient avec les oreilles et la tête remplies de sons métalliques, en souvenir des tambours fabriqués avec des bidons (steel pans)...

 

Pages