Accueil

Battu à Barcelone, Manuel Valls envisagerait de se présenter aux prochaines municipales à Fort-de-France ou à Sainte-Luce

Battu à Barcelone, Manuel Valls envisagerait de se présenter aux prochaines municipales à Fort-de-France ou à Sainte-Luce

   L'ancien maire "socialiste" d'Evry, en France, celui qui voulait plus de "Blancos et de Whites" sur les marchés de sa ville, vient de recevoir une méga-claque aux élections municipales de Barcelone, ville dont il est natif. 12% des suffrages !

   Quoique parlant couramment le catalan puisqu'il y est né et n'a acquis la nationalité française qu'à l'âge de 19 ans, VALLS n'a pas réussi à convaincre ses compatriotes de l'élire maire de la deuxième plus grande ville d'Espagne. Malgré une campagne électorale acharnée au cours de laquelle il a mouillé sa chemise, il a bu la tasse.

   Du coup, selon des sources bien informées, il aurait pris contact avec certains amis ou connaissances martiniquaises afin de tâter le terrain tropical. Aux dernières nouvelles, il souhaiterait se présenter aux prochaines élections municipales dans l'une ou l'autre des deux villes suivantes de la Martinique, l'île aux fleurs (fanées) : Fort-de-France, chef-lieu de ce territoire ultramarin que ses actuels édiles ont pompeusement baptisé sans rire "ville-capitale" ; Sainte-Luce, une riante commune balnéaire du sud de l'île, où il est devenu difficile, voire impossible de faire du jogging sur les plages vu que la plupart ont été privatisées, notamment par certains "Blancos et Whites".

   Manu se rendra très bientôt en Martinique en vue de poursuivre ses consultations et surtout de choisir dans laquelle de ces deux bourgades il se présentera. On dit même qu'il a déjà commencé à apprendre le créole en commençant par le plus simple : "péy-mwen", "péyi'w", "péyi-a"...

Image: 

Pages