Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Beyoncé accusée d’appropriation culturelle

Blé Pockpa
Beyoncé accusée d’appropriation culturelle

Après l’annonce de la sortie imminente de son tout nouveau projet “Black is King”, Queen B fait maintenant face à des accusations d’appropriations culturelles…

On est enfin situés sur la nature de “Black is King”; il s’agit d’un film qui a été produit pour accompagner visuellement son album “The Gift“. Le film sera diffusé exceptionnellement en juillet sur Disney+.

Mais venons au vif du sujet, certains internautes Africains et Afro-américains ont vivement critiqué Beyoncé. Selon eux, son engagement ne serait pas sincère ; et pour couronner le tout : des photos d’un shooting sur le thème de Fela Kuti – finalement annulé ont refait surface. On y voit Beyoncé le visage peint en noir… Ce qui ressemble pour beaucoup à du Blackface.

Dans les forums de discussions, les commentaires sont des plus virulents à son encontre :
“Concentrons sur ce qui se passe dans le pays où elle est née, romancer l’Afrique n’est pas ce dont nous avons besoin en ce moment, ma fille.

“Sérieusement, je suis content que les gens aient compris cela parce que cela m’a toujours dérangé de voir comment les gens s’approprient les “cultures africaines”.

Croyant que la chanteuse de 38 ans a commise une grosse erreur, une troisième personne a commenté : “J’ai dit que tout cela finira par se retourner contre elle. Il est clair qu’elle est ici à se laisser aller et à surfer sur la vague. Les gens finiront par comprendre. Elle devient alors très performante”. Une autre personne a fait écho à ce sentiment : “C’est un mauvais regard, surtout quand on veut mordre dans la culture.

Un autre ne voit rien de mal à utiliser la culture africaine pour vendre de la musique. “Honnêtement, je ne sais pas pourquoi les gens écrivent des articles de réflexion sur ce sujet. Beyonce essaie juste de vendre sa musique, c’est tout”, a déclaré la personne en question. “Je vois cela comme une tactique de promotion et de marketing pour promouvoir sa musique, tout comme Childish Gambino [alias Donald Glover] l’a fait avec l’île de Guava“.