Accueil

CHANSON DU DOCKER DE VOLGA-PLAGE

Par Thierry Caille




J'habit' pas les quartiers rupins

Volga c'est un merdier de tôles

Y'a que les rats qui y sont bien

Pour supporter y'a que la gnôle.



Du chant du coq à l'heure du rhum

Moi j'trim' aux docks dans le gasoil

J'connaîs pas trop mes droits de l'homm'

Pour supporter y'a que la gnôle.



Patron, syndic', c'est tout pareil

La grève, l'béké, c'est tout paroles

Après les allocs rest' l'soleil

Pour supporter y'a que la gnôle.



Vient pas trop chez nous l'négrillons

L'tourist friqué de métropole

Volga c'est voyou marlou et gnons

Pour supporter y'a que la gnôle.



Y nous parl'nt d'émancipation

A Volga, s'fout'nt bien de not'fiole

Chaqu'fois que vienn'nt les élections

Pour supporter y'a que la gnôle



Pens'nt plus à nous les fils de pute

Sav'nt plus c'que c'est qu'un pauv' kréyol

Dans leurs Conseils qui nous insult'nt

Pour supporter y'a que la gnôle.



Césair' a dit qu'on n'est plus bêtes

Que l'béké aura sa torgnole

Rien n'a changé à la Jambette

Pour supporter y'a que la gnôle



Un jour j'foutrai le feu aux docks

A Volga-plage, à mon paddock

J'm'en irai loin sur ma vieill' yole

Causer aux crabes avec ma gnôle.









Thierry CAILLE



Pages