Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Chlordécone aux Antilles : de la caractérisation de la contamination alimentaire à l'imprégnation des individus. Résultats de l'étude Kannari 2013-2014

Santé Publique France
Chlordécone aux Antilles : de la caractérisation de la contamination alimentaire à l'imprégnation des individus. Résultats de l'étude Kannari 2013-2014

La chlordécone est un pesticide utilisé entre 1973 et 1993 en Martinique et en Guadeloupe contre le charançon du bananier. Son usage a entraîné une pollution persistante des sols, des eaux de rivières, des sédiments et une contamination de la chaîne alimentaire qui maintiennent un risque d'exposition de la population, notamment via l'alimentation.

Considérée comme neurotoxique, reprotoxique, perturbateur endocrinien et probablement cancérogène, la chlordécone est le sujet de préoccupations locales et nationales importantes. C'est pourquoi, l'étude Kannari a été mise en place en 2013-2014 afin notamment d'actualiser les connaissances sur l'exposition alimentaire à la chlordécone (volet " exposition ") et de décrire les niveaux d'imprégnation de la population générale (volet " imprégnation ") en vue d'améliorer les recommandations visant à réduire les expositions alimentaires. Au total 1 725 adultes de 16 ans et plus (849 en Guadeloupe et 876 en Martinique) et 483 enfants de 3 à 15 ans (257 en Guadeloupe et 226 en Martinique) ont participé au volet " exposition " de l'étude Kannari. Parmi eux, 742 participants de 18 ans et plus ont été inclus dans le volet " imprégnation " de l'étude (292 en Guadeloupe et 450 en Martinique). Les résultats de l'étude Kannari montrent que l'exposition à la chlordécone est persistante et généralisée au sein de la population antillaise. Toutefois, l'exposition est contrastée au sein de la population, certains sous-groupes étant particulièrement exposés. L'exposition à la chlordécone est principalement associée à la consommation de poissons frais, d'oeufs et de volailles, en particulier lorsqu'ils proviennent de circuits informels en zones contaminées par la chlordécone. Ces résultats confirment l'importance d'identifier les sous-groupes de population les plus exposés afin d'apporter les mesures de gestion adaptées.

 

Auteur : Dereumeaux Clémentine, Volatier Jean-Luc, Guldner Laurence, Saoudi Abdessattar, Pecheux Marie, Rivière Gilles, Fillol Clémence
Bulletin épidémiologique hebdomadaire, 2020, n°. 18-19, p. 370-378

Lien de téléchargement: 
Document: 

Pages