Accueil

Cinéma : "Gwadloup té za ni séri'y, nou té bizwen ni ta nou tou !"

Cinéma : "Gwadloup té za ni séri'y, nou té bizwen ni ta nou tou !"

   600.000 euros accordés par la CTM à FRANCE 2 pour réaliser un feuilleton qui prendra la Martinique comme décor.  

  Argument avancé : lorsque Mimile de Roubaix-Tourcoing ou Gervaise de Carcassonne découvriront nos magnifiques plages de sable blanc, nos cocotiers se balançant mollement au gré des alizés et nos charmants danseurs et danseuses de biguine, il et elle se précipiteront à l'agence de voyages la plus proche de leur domicile pour s'acheter dare-dare un billet pour l'île aux fleurs. Et notre tourisme de prendre son envol !

    Non, ce n'est pas une fable de LA FONTAINE. Ni une rigoladerie à la TI BOUBOULE.

   C'est ce qui ressort des délibérations de notre auguste Conseil territorial l'autre jour lequel ignore sans doute que FRANCE 2 viendra avec ses techniciens en chef et embauchera quelques adjoints ou seconds couteaux sur place pour satisfaire le cahier des charges avant de repartir, une fois sa série filmée, vers des cieux plus cléments que notre rude climat tropical. Bref...

   Mais le plus hilarant dans cette (triste) affaire est la raison avancée par un conseiller de l'opposition (eh oui, la décision a été prise dans une belle et rare unanimité !) :

     "Gwadloup té za ni séri'y, nou té bizwen ni ta nou tou !"

   Dans la langue de Jamel DEBOUZZE, ça signifierait (mais nous ne garantissons pas la traduction) :

      "La Guadeloupe avait déjà sa série-télé, nous avions besoin d'avoir la nôtre aussi !"

      Wouaaaw ! L'argument-massue, quoi !

     (Sinon nos réalisatrices et réalisateurs locaux peuvent toujours attendre. Lanné-kannel n'est plus très loin)...