Accueil
COLLECTIF DU 5 FÉVRIER 2009

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 26/02/2009 À 16H00

Le Collectif considère que les exactions qui ont eu lieu mardi et mercredi soir ne font pas avancer les revendications légitimes de l’ensemble des martiniquais.

Les jeunes impliqués dans ces troubles nocturnes expriment leur exaspération profonde au regard des nombreuses injustices et abus dont la population martiniquaise est victime depuis de nombreuses années, mais les dommages causés touchent souvent des personnes qui ne portent aucune responsabilité dans le blocage de la situation actuelle.

Le Collectif du 5 février appelle la population à :

- La détermination et la discipline,

- La mobilisation en plus grand nombre, pour faire fléchir les véritables responsables du blocage des négociations et en terminer avec cette période de tension.

Le Collectif invite fortement ses interlocuteurs à faire rapidement des propositions constructives et respectables pour que les négociations aboutissent dans les plus brefs délais.

Pages