Accueil

Coupe du monde de football 2026 : les Fédérations de Tahiti et de Nouvelle-Calédonie votent pour les Nord-Américains

Coupe du monde de football 2026 : les Fédérations de Tahiti et de Nouvelle-Calédonie votent pour les Nord-Américains

   Il y a des gens, assez nombreux, qui, dans le football antillais militent pour que nous ayons des fédérations indépendantes de la FFF (Fédération Française de Football), à l'instar de la Nouvelle-Calédonie et de Tahiti, chose qui nous permettrait non seulement d'être membres à part entière de la FIFA (Fédération Internationale de Football Association), mais aussi de participer aux éliminatoires de la coupe du monde.

   Toutefois, il n'est pas sûr que ces indépendantistes-footballistiques soient aussi des indépendantistes-politiques. En fait, il est presque sûr que ces personnes ne sont favorables à une rupture avec l'Amère Patrie que pour le foot, juste pour le foot. C'est curieux, c'est bizarre même, mais bon, comme disait le Père de la Négritude, nous sommes habitués à danser au carnaval des autres, n'est-ce pas ?
   Venons-en au vote pour le pays organisateur la Coupe du Monde de 2026 qui vient de se dérouler !
   La question qui se pose au vu du vote des fédérations indépendantes de Nouvelle-Calédonie et de Tahiti est la suivante : les dirigeants des futures/possibles/probables fédérations indépendantes de Martinique et Guadeloupe seront-elles aussi inconséquents ? Car enfin, il y avait le choix entre un pays du sud, un pays africain, arabo-africain plus précisément, le MAROC, et une alliance nord-américaine (Canada-Etats-Unis-Mexique) évidemment sous la houlette de l'Oncle SAM. On n'a pas souvenir que le Canada et son climat si clément soit une grande nation de football. On est dans l'impossibilité de citer à brûle-pourpoint le nom d'un joueur "américain"/étasunien de la stature de PELE, MARADONA, MESSI ou RONALDO. Quant au Mexique, depuis un certain Hugo SANCHEZ, dans les années 90 du siècle dernier, on n'en entend plus guère parler. Sans compter le mur de Donald TRUMP. Bref...
   Les fédérations de Nouvelle-Calédonie et de Tahiti ont donc choisi de trahir la solidarité naturelle entre pays ou nations du Sud en votant pour la coalition nord-américaine. Par contre, tous les pays négro-africains (sauf l'Afrique du sud !!!) et tous les pays arabes (sauf le Koweït, l'Arabie saoudite et d'autres "lapia" Golfe) ont voté en faveur du Maroc. Placés dans la même situation que les présidents calédonien et tahitien, comment auraient voté nos présidents martiniquais et guadeloupéens ?
   On n'ose formuler une réponse...

Pages