Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

COVID-19 : PAS DE « STRATÉGIE MARTINIQUAISE » SANS EXPERTISE MARTINIQUAISE

Francis Carole
COVID-19 : PAS DE « STRATÉGIE MARTINIQUAISE » SANS EXPERTISE MARTINIQUAISE

 Imaginer que l’on puisse mettre en œuvre une « stratégie martiniquaise » de gestion du Covid-19 sans une expertise scientifique martiniquaise relève de l’illusion et de la naïveté.

 Toute politique sanitaire cohérente et efficiente exigera une connaissance aussi parfaite que possible de l’évolution du virus et des stratégies de lutte mises en place, à travers le monde, pour le combattre.

 La décision politique, ses inflexions possibles devront donc s’appuyer sur cette expertise indépendante, tant il est vrai que le discours officiel nous a souvent induits en erreur (sur les masques ou encore les tests).

 Nous avons la chance d’avoir des médecins, des infirmiers, des chercheurs Martiniquais de très haut niveau, disponibles, mobilisés, qui n’attendent qu’un signe pour constituer un conseil scientifique qui nous sera d’une aide exceptionnelle dans le contexte d’une crise sanitaire qui risque de durer.

 Il faut cesser d’hésiter.

 Francis CAROLE
 MARTINIQUE
 Dimanche 26 avril 2020

 

Image: 

Commentaires

Véyative | 26/04/2020 - 13:38 :
Bien sûr! Mais à propos de l'évolution du virus, pourquoi quand on annonce un cas positif en Martinique , on ne dit rien de son secteur géographique, ne serait ce que la commune d'habitation, ou tout autre renseignement de nature à rendre le virus moins abstrait ? Cela laisse une impression de secret .Pourquoi?
Frédéric C. | 26/04/2020 - 18:53 :
D'accord. Mais comment structurer en "Conseil" ou "Commission" l'organe ayant compétence pour effectuer une telle expertise? La CTM a -t-elle dans les textes une compétence pour créer cet organe? Et sur la base de quels critères seraient recrutés les membres de ce Collectif? Le niveau de diplôme? Les nature des compétences exercées (et leur lieu d'exercice)? Dans l'esprit de M.Carole, n'y aura-t-il la-dedans que des "experts", ou y aurait-il de "simples citoyens" pouvant poser des questions aux "experts" sans être snobés par des experts grangrèks, qui parfois ne se gêneraient pas pour faire les intéressants? Quid du contrôle démocratique sur cette instance spécialisée, pour précisément briser cette "impression de secret" évoquée par Véyative (les instances d'Etat nous ont bien baladés…)? Le Gvt fraçais serait-il tenu de se tenir à cette expertise martiniquaise? Il y aurait encore pas mal de question en aval… Alors oui, il faut "cesser d'hésiter". Mais il vaut vieux éviter une décision bâclée;
michel mirgan | 27/04/2020 - 18:45 :
Un Conseil ou Comité ou mais à condition d''être cohérent jusqu'au bout .Ce Comité devrait donc pouvoir assumer les conséquences y compris financières de ses décisions...Si c'est pour décider et puis demander à l'Etat de payer ,ce n'est pas la peine ...surtout de la part de ceux qui se réclament de l'Indépendance.Quand Barbade prend une décision ,elle assume financièrement...
michel mirgan | 27/04/2020 - 18:45 :
Un Conseil ou Comité ou mais à condition d''être cohérent jusqu'au bout .Ce Comité devrait donc pouvoir assumer les conséquences y compris financières de ses décisions...Si c'est pour décider et puis demander à l'Etat de payer ,ce n'est pas la peine ...surtout de la part de ceux qui se réclament de l'Indépendance.Quand Barbade prend une décision ,elle assume financièrement...
Balivot | 28/04/2020 - 08:11 :
Nous sommes d’accord sur la nécessité de prendre en compte nos spécificités ! Mais il faut être intelligent dans la manière d’aborder les choses et écouter les conseils de tous, en prenant le meilleur. L’état peut très bien donner les grandes lignes d’une stratégie, à nous d en prendre le meilleur et de l adapter. Et pas forcément besoin de médecins ou spécialistes seulement, de simples citoyens avec du bon sens et quelques médecins peuvent très bien adapter la stratégie a notre belle ile. Le problème dans cette crise vient encore de la fierté très mal placée de nos actuels dirigeants (quoique certains ex dirigeants s en mêlent et jouent aussi sur une prétendue autonomie). Sous prétexte que ça vient de l’état , le grand méchant, on refuse et on critique - et on veut faire pareil à notre petite échelle sous couvert d une prétendue autonomie pour dire on l’a fait seul sans la « fwance »... nous vivons dans une société de plus en plus ridicule , c’est dommage . Et l affaire des masques ne fait que rajouter un nouvel épisode qui nous ridiculise aussi ... quelle honte . Quand on en est à ce point il faut tout arrêter je pense ...Et ce n’est que la partie visible de l’iceberg . D’autant que nous manquons cruellement de masques pour nos soignants et autres personnes qui en auraient besoin . Et cette affaire nous entache tous ici ! Plutôt triste

Pages