Accueil

Crimes au Myanmar: Israël, le grand soutien du régime au pouvoir

Crimes au Myanmar: Israël, le grand soutien du régime au pouvoir

Israël s'est directement impliqué dans les crimes commis par le régime du Myanmar envers les Rohingyas.

La violence exercée par le gouvernement du Myanmar envers les musulmans de la minorité Rohingya s'est intensifiée. Environ 60 000 personnes ont récemment fui l'État de Rakhine, de peur de la violence croissante et de l'incendie de leurs villages. Pour le moment, 400.000 réfugiés musulmans du Myanmar vivent dans des camps à la frontière du Bangladesh.

Appuyés par les militaires du régime, les bouddhistes extrémistes continuent de massacrer des musulmans rohingyas, femmes, enfants et vieillards, en violation de toutes les règles internationales.

Pire encore. Le régime du Myanmar bénéficie du soutien de certains gouvernements, dont celui d’Israël. Le régime israélien fournit des armes au régime du Myanmar.

Le journal israélien Haaretz l’a, récemment, révélé. Le commandant suprême des forces armées du pays, le général Min Aung Hlaing, s'est rendu en Palestine occupée en septembre 2015 pour un «voyage d'achats» d’équipements militaires israéliens. Sa délégation a rencontré le chef du régime israélien Reuven Rivlin, le chef d’état-major de l’armée Gadi Eisenkot et d'autres responsables de sécurité. Il a aussi visité les bases militaires et les compagnies de défense Elbit Systems et Elta Systems.


Le commandant suprême des forces armées birmanes, le général Min Aung Hlaing(D), avec le chef d'état-major de l'armée israélienne, Gadi Eisenkot (G) à Tel-Aviv, septembre 2015 ©Haaretz

Une visite peu médiatisée a été effectuée en 2015 au Myanmar, par Michel Ben Baruch, président de SIBAT (Direction de la coopération internationale en matière de défense du ministère des Affaires militaires d’Israël) au cours de laquelle le régime du Myanmar a acheté à Israël des bateaux de patrouille Super Dvora.

En août 2016, des images ont été publiées sur le site Web de TAR Ideal Concepts, une société israélienne spécialisée dans la fourniture de matériels et d'équipements militaires, montrant une formation sur les fusils de Corner Shot fabriqués par Israël. Selon ce site, le régime du Myanmar a commencé à utiliser ces armes. Le site Web a déclaré que la société était dirigée par l'ancien commissaire de la police israélienne, Shlomo Aharonishki. Actuellement, le site ne fait aucune référence spécifique au Myanmar, se référant uniquement et plus généralement à l'Asie.

Pages