Accueil

Cyclisme martiniquais : le chauvinisme décomplexé

Cyclisme martiniquais : le chauvinisme décomplexé

   La réglementation de la Fédération Française de Cyclisme à laquelle appartient la fédération de Martinique est claire : tout club peut engager 2 coureurs de la Zone C, celle à laquelle appartient le Venezuela et la Colombie, entre autres. Autrement dit, tout club cycliste martiniquais a légalement la possibilité d'engager des recrues de ces deux pays dans toutes les compétitions se déroulant dans notre île, y compris évidemment le Tour cycliste

   Or, la Fédération de la Martinique a décrété, suite à une assemblée générale, de sanctuariser le Tour c'est-à-dire d'interdire aux clubs d'avoir plus d'un, d'un seul, coureur vénézuélien ou colombien. Motif avancé : protéger nos jeunes coureurs locaux. Et de lancer régulièrement des piques imbéciles dans les médias contre "l'île d'à côté" qui ferait la part belle aux Sud-américains. Nos courageux "nationalistes" (en fait de vulgaires nombrilistes) n'ont même pas le courage de nommer la Guadeloupe !

   Un club martiniquais, la Pédale Pilotine a rejeté ce diktat et exigé devant la justice que la règle des deux coureurs soit appliquée et elle a gagné. Que dire aux nombrilistes ? Deux choses : si la réglementation de la fédération française ne vous convient pas, qu'est-ce qui vous empêche de créer une fédération indépendante ? Comme ça vous y ferez toutes les règlementations que vous voudrez, y compris par exemple de continuer à appeler le Tour de la Martinique "Tour international" tout en empêchant les coureurs étrangers d'y participer. Comme ça vous serez sûr qu'un Martiniquais gagnera votre tour !

   Deuxièmement : ignorez-vous qu'il n'y a pas de limitation, dans la réglementation de la Fédération Française, pour le recrutement de coureurs européens. Autrement dit si un club martiniquais veut embaucher 4, 5 ou 6 coureurs allemands ou belges, il e aurait parfaitement le droit. Il peut même aligner une équipe entièrement allemande ou belge ! Si jamais un jour cela se produit, il y a gros à parier que vous ne direz strictement rien.

   Votre chauvinisme, vous le réservez aux aux Guadeloupéens et aux Sud-Américains...

Pages