Accueil

DÉCÈS DU LÉGENDAIRE ARTISTE ARMÉNIEN ÉGYPTIEN AVEDISSIAN DÉCÉDÉ APRÈS UNE LONGUE BATAILLE CONTRE LE CANCER

Mourad Awad
DÉCÈS DU LÉGENDAIRE ARTISTE ARMÉNIEN ÉGYPTIEN AVEDISSIAN DÉCÉDÉ APRÈS UNE LONGUE BATAILLE CONTRE LE CANCER

Le célèbre artiste pop égypto-arménien Chant Avedissian nous a quitté hier après une bataille de trois ans contre le cancer du poumon et les métastases, selon un article publié par sa soeur Nairy Avedis sur Facebook.

Avedissian est né au Caire en 1951, fils de réfugiés arméniens qui ont fui les incursions turques de 1915-1916. Il étudie les beaux-arts à l'École d'art et de design de Montréal, puis entre à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris dans les années 1970.

Il est ensuite retourné en Égypte et a excellé dans la fusion des techniques et des expériences cosmopolites qu’il avait acquises pour produire des commentaires remarquables du monde par le biais de son imagination débridée.

Avedissian était principalement connu pour ses images de personnalités égyptiennes emblématiques, telles que Umm Kalthoum, Farid Al Atrash, Abdel Halim Hafez, Faten Hamama et Asmahan, ainsi que de personnalités politiques entre 1940 et 1970. Travaillant à travers un large éventail de médias, tels que des estampes , photographie et textile, son travail varié et ouvert inclut l’iconographie pharaonique, les motifs géométriques islamiques, le design ottoman, ainsi que le pop art, l’art populaire, la poésie soufie et les principes du zen.

Entre 1969 et 2018, les œuvres d'Avedissian ont été exposées dans 25 expositions personnelles. Aujourd'hui, ses œuvres iconiques appartiennent au Musée national d'art africain, à la Smithsonian Institution, au British Museum de Londres, au Tropenmuseum à Amsterdam, au Musée national d'Écosse à Édimbourg et à la Galerie nationale de Jordanie.


Chant Avedissian nous a quitté, mais son œuvre légendaire vivra toujours.

Image principale de la Fundacion Banco Santander 

 

Pages