Accueil

Des candidates "métros" à l'élection de Miss Martinique en 2018

 Des candidates "métros" à l'élection de Miss Martinique en 2018

   Le bruit courait dans les coulisses du concours Miss France depuis des années sans que personne, même pas la Dame au large chapeau (éjectée depuis), ne puisse le confirmer ou l'infirmer : des candidates "métros" c'est-à-dire gauloises, celles dont les ancêtres vivaient dans des cités lacustres, étaient chevelus et cueillaient le gui sur des chênes millénaires (enfin, centenaires plutôt), se disent prêtes à enjamber l'Atlantique pour se présenter aux concours de Miss Ajoupa-Bouillon et Miss Saint-Esprit afin de pouvoir briguer le titre de Miss Martinique.

   Cette (énième) offensive colonialiste est justifiée par le fait, arguent-elles (mais elles ne sont jamais à court d'arguties) qu'à chaque concours de Miss France, on voit débouler des Misses naturellement colorées alors que leurs rivales hexagonales doivent se taper moult séances d'UV avant de pouvoir espérer se montrer sous les sunlights. Pire : il arrive que ces belles doudous ou ces vahinés à la croupe qu'on jurerait montée sur roulements à billes remportent la couronne, leurs territoires microscopiques faisant ainsi un pied de nez à la France, Mère des Arts et des Lettres et Fille aînée de la Sainte Eglise Catholique, Apostolique et Romaine.

   Evidemment, il s'est trouvé des aliénés (enfin le dernier carré d'aliénés car tout le monde a lu FANON sous les Tropiques) pour trouver qu'après tout, cette volonté des Gauloises de concourir outremer n'avait rien de scandaleux en soi puisque les Ultramarrantes (enfin, Ultramarines), elles, n'avaient aucun scrupule à braver chaque année le froid pour débarquer dans la Ville-Lumière et à tenter de remporter le pompon. Tollé immédiat des souverainistes-écologistes-nationalistes-indépendantistes ! NIET ! Jamais les Miss d'albâtre ne poseront le pied sur notre territoire national (enfin, national dans un très long avenir) pour chercher à damer le pion à nos Miss couleur de cacao doux. 

   Cette extraordinaire démonstration de nationalisme a été couchée sur le papier dans un communiqué du G20 (pas le sommet des chefs d'Etat les plus puissants du monde, mais le summum de la vacuité intellectuelle de trois pelés et dix-sept tondus), qui d'ordinaire n'en publie jamais, communiqué paru sur un blog rempli de makakeries :

   "Jamais les peuples nègres de la France n'accepteront de voir leurs concours de Miss dénaturés par la présence de candidates halogènes !"

   Heu...c'est "allogènes" qu'il faut lire bien sûr, encore que l'on pourrait fort bien soupçonner les candidates gauloises de se bronzer en douce à l'aide de lampes halogènes. Car elle n'ont aucune étique, ces nanas ! (le blog confond "étique" et "éthique", mais il a raison pour une fois, toutes ces candidates, de quelque couleur qu'elles soient, sont bien trop maigres pour TI SONSON qui préfèrent les "madanm kosto")...

Pages