Accueil

Des pilotes d’un vol Delta ont défié l’ouragan Irma

Un observateur des trajectoires aériennes via Flightradar, Jason Rabinowitz, a repéré mercredi 6 septembre un avion de Delta Air Lines qui a volé vers San Juan, c’est-à-dire vers l’ouragan Irma, s’est posé, puis, plus surprenant encore, a décollé moins d’une heure après, pour rejoindre son aéroport d’origine New York JFK. Une performance!

Insolite. L’affaire a été portée par un passionné d’aviation Jason Rabinowitz qui scrute les avions pour son plaisir via l’application Flightradar. « Quelques vols ont tenté de rejoindre l’aéroport de San Juan avant le passage de l’ouragan #Irma. Trop tard. Deux vols JetBlue et un d’America Airlines ont fait demi-tour », signale-t-il sur son compte Twitter.

Mais pas tous les avions non. Il repère notamment le vol DL431 de Delta Air Lines qui a choisi de partir de New York JFK, direction San Juan à Porto Rico, malgré l’ouragan Irma qui s’en rapproche dangereusement après avoir dévasté plusieurs îles des Caraïbes avec une force de catégorie 5.

«Est-ce que tu veux vraiment rallier San Juan en plein ouragan de catégorie 5, DL431 ? Tous les autres vols ont fait demi-tour », interpelle-t-il.

Mais non seulement le Boeing 737-900ER de Delta se pose sur l’aéroport de San Juan, mais il en repart 52 minutes après avoir débarqué tous les passagers et leurs bagages et embarqué ceux du vol retour qui s’est renommé DL302. Un temps record qu’il compare au passage au stand d’une voiture de course de Formule 1…

 

 

Les pilotes dirigent l’avion sur une frange isolée au travers des bandes extérieures du mastodonte Irma, trajectoire qu’ils maintiennent pour assurer un vol, finalement relativement serein.

« Bon, c’est la fin de mon histoire. Le vol DL302 est en passe d’atteindre les bords extérieurs de l’ouragan Irma. Je suppose que le personnel de bord est entrain de servir le déjeuner…? », s’amuse l’observateur sur Twitter.

Le vol DL302 s’est finalement posé sans encombre à JFK avec 46 minutes d’avance.

Pages