Accueil

DÉVELOPPÉ NE SIGNIFIE PAS CIVILISÉ

   N'y allons pas par quatre chemins : les Etats-Unis sont-ils une société civilisée ? Si l'on entend par "civilisé" le terme "développé", la réponse est sans la moindre discussion possible : OUI. Dans tous les domaines de la science (médecine, astrophysique et conquête spatiale, informatique, biotechnologie etc.), ce pays surpasse tous les autres depuis un bon siècle. Dans les domaines de l'art (musique, peinture, cinéma etc.) ou de l'intellectualité (philosophie, littérature, anthropologie, sociologie, linguistique etc.), il n'est pas en reste non plus, même si sa suprématie tient beaucoup à deux éléments : l'usage de l'idiome international du moment à savoir l'anglais ; la surexposition médiatique dont bénéficient, au plan international, les anglophones. 

   Par contre, si l'on entend "civilisé" par "capable de vivre ensemble chez soi" et "capable de vivre ensemble avec le monde extérieur", la réponse est, là aussi, sans discussion possible : NON. En à peine 260 ans d'existence, les Etats-Unis ont été en guerre pendant au moins 229 ans !!! En guerre contre l'Espagne (à Cuba), contre le Mexique, Haïti, Saint-Domingue, Grenade, Nicaragua, le Japon, la Corée, le Vietnam, l'Afghanistan, l'Irak etc...Mais souvenons-nous que bien avant sa naissance, ceux qui deviendront les "Américains" auront mené une guerre féroce contre les autochtones "Indiens" sous le nom de "conquête de l'Ouest", conquête magnifiée sans vergogne dans les westerns, et auront mis des millions de Noirs arrachés à l'Afrique en esclavage.

   La violence est donc congénitale, consubstantielle à ce pays et c'est pourquoi les armes, y compris les armes de guerre, y sont en vente libre.

   Les médias s'excitent beaucoup ces jours-ci sur les policiers abattus (les "agents de police" et non les "officiers de police" comme traduisent sottement les journalistes) alors que le chiffre qui est intéressant, c'est celui du nombre quotidien de meurtres, d'assassinats ou de crimes dans ce pays chaque jour, toutes "races" confondues. Pays somme toute moyennement peuplé (360 millions d'habitants) face à une Inde ou à une Chine qui en ont plus d'1 milliard. Pourquoi connaître le nombre de crimes est-il important à savoir ? Parce qu'il va renseigner sur le nombre de personnes en prison ?

   C'est que les Etats-Unis, avec plus de 3 millions de personnes en prison, sont le pays du monde qui en comptent le plus. Drôle de record pour un pays dit "civilisé", voire à la pointe de "la civilisation" ?

   Si l'on prend l'année 2011, par exemple, il y a eu 16.238 meurtres soit 44 par jour ! Si l'on rapporte ces chiffres, proportionnellement, à la population martiniquaise, cela signifierait que près de 80 Martiniquais perdraient la vie chaque année à raison de presque 1 tous les quatre jours !!! Or, cette même année 2011, il y a eu en tout et pour tout...19 (dix-neuf) meurtres en Martinique. Alors évidemment, l'effet de concentration de l'habitat, de faiblesse de la population et d'exigüité du territoire font que 80 morts annuels chez nous seraient ressentis de manière considérablement plus forte que dans un vaste pays comme les Etats-Unis (17 fois la France) avec une population de plusieurs centaines de millions d'habitants.

   Mais tout de même !...

   Faible ressenti ou non, une vie humaine demeure une vie humaine. On pourra avancer l'excuse que le lobby des armes est très puissant aux Etats-Unis et que les hommes politiques sont impuissants face à lui, le vrai problème est ailleurs : la violence armée, civile ou envers l'extérieur, est dans l'ADN de la nation "américaine". Les Noirs américains, les "Natives "Amérindiens et les Latinos en savent quelque chose, mais les Blancs aussi quoique à un degré moindre.

   Ni OBAMA ni aucun autre président n'y pourront rien. A moins d'un sursaut de toute la nation "étasunienne", d'une prise de conscience collective et des décisions radicales. Il n'est pas interdit de rêver...

 

Pages