Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

DIMANCHE GRAS A FOYAL : OU ETAIENT LES NAVETTES ?

DIMANCHE GRAS A FOYAL : OU ETAIENT LES NAVETTES ?

 De tout temps, les habitants de Dillon et des quartiers environnants voyaient des navettes mises à leur disposition pour se rendre au centre-ville.

  Les gens du sud et du nord-atlantique également. Tout ce monde garait sur le parking du stade de Dillon en toute sécurité, achetaient leur "pass-carnaval" et montaient à bord de bus direction le port. De là, ils gagnaient en deux minutes à pied le boulevard DE GAULLE. Or, cet après-midi du dimanche gras, le parking était quasi-désert !!! Et plus étonnant : pas la moindre navette à l'horizon. Quand on sait que le "pass" coûte 5 euros et que pour une famille de quatre personnes, on en est déjà à 20 euros, on mesure la déception et la colère des carnavaliers, obligés d'aller garer leurs voitures sur le parking de Carrefour Dillon déjà rempli ou le long du boulevard Maurice Bishop.
 Que s'est-il passé cette année ? Pourquoi n'y a-t-il eu de navettes qu'au compte-gouttes, chose qui a contraint maints carnavaliers à quitter les "vidés" bien plus tôt que d'ordinaire ? En effet, ces derniers rentrent d'habitude vers 7h30 ou 20h, heure de la dernière navette. Vu les circonstances, la plupart des carnavaliers ont assiégé les rares navettes dès 18h.
 Résultat : il y a eu beaucoup moins de monde à Foyal cette année. L'ambiance, sauf dans certains groupes à pied, était terne. La tranquillité d'esprit procurée par le parking du stade de Dillon avait cédé la place à une certaine anxiété, surtout chez les personnes accompagnées d'enfants ou de personnes âgées.
 QUI VEUT TUER NOTRE CARNAVAL ?

Commentaires

Véyative | 24/02/2020 - 07:47 :
Effectivement à 15h on pouvait se garer sans difficulté pour prendre la navette à Dillon contrairement à 2019. Et beaucoup ont fait grise mine face au prix de 5€. A mon avis la CFTU a un gros besoin de trésorerie, l'occasion est belle. En sus ils ont peut être un personnel pléthorique.....

Pages