Accueil

DU RACISME EN REPUBLIQUE DOMINICAINE ?

Par Léonie Ahrens

L'enquête qui suit, et que je n'ai volontairement pas retouchée, a été réalisée lors de mon voyage en République dominicaine, de juin à août 2005, dans le cadre d'une bourse de premier voyage Zellidja. J'avais 20 ans à l'époque et étais étudiante en philosophie. Les bourses Zellidja, octroyées par l'association française Zellidja, sous l'égide de la Fondation de France, impliquent de partir au moins un mois seul, dans le pays de son choix, pour enquêter sur le sujet de son choix, et surtout de se débrouiller tout au long de son voyage. Elles sont attribuées à des jeunes francophones âgés entre 16 et 20 ans qui doivent rendre un rapport et un carnet de bord à leur retour (voir www.zellidja.com). Les rapports Zellidja sont aujourd'hui conservés à la Bibliothèque Nationale de France, à Paris.

J'ai choisi la République dominicaine parce que j'aimais bien le groupe Aventura (hélas dissout depuis) et parce que j'avais entendu que dans ce pays le racisme n'existait pas. Interpellée, j'ai voulu en avoir le coeur net.

Pages