Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Entendre du créole avec un accent étranger

   Les locuteurs de grandes langues (anglais, espagnol, français, portugais etc.) sont habitués à entendre leur langue parlée avec un drôle d'accent, un accent étranger. Pas nous, les créolophones. Ou alors si peu. En Martinique et en Guadeloupe, lorsqu'un Métro s'essaye au créole, bien timidement le plus souvent, cela nous fait sourire et ruine immédiatement les efforts de celui-ci. Pourtant, de part le monde, sans nous demander notre avis, il y a des gens qui osent s'aventurer à le parler ou plus exactement à le chanter et c'est très bien ainsi. Il faut avoir un esprit obtus, "ti zandwa" dirait-on en créole martiniquais, pour s'offusquer de ce qui est au fond un hommage à notre langue (que nous affectionnons si peu, soyons honnêtes avec nous-mêmes !), à notre patrimoine musical et plus largement à notre culture.

   En voici deux magnifiques exemples sur les vidéos ci-après : celui d'une chanteuse de cabaret japonaise qui chante "Fanm Matinik dou" de notre FRANCISCO national et un chœur de jeunes chanteurs européens qui, lui, entonne "Ba mwen an ti bo"...

Document: 

FEMME MARTINIQUE DOUX --Made in JAPAN by MAYA- "FRANCISCO"

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages