Accueil
Mémoire d'Encrier

ET CE N’ETAIT PAS QU’ON ALLAIT QUELQUE PART…

Mémoire d’encrier en collaboration avec

le  Festival international de la littérature

vous invitent à ces deux spectacles autour d’Haïti

 

Et ce n’était pas qu’on allait quelque part…

 

À partir du recueil RêvHaïti de Kamau Brathwaite

et en présence de la traductrice

Christine Pagnoulle

 

Mercredi 17 septembre, 19h

Cinquième Salle de la Place des Arts

Pour acheter un billet en ligne, cliquez ici

 

Montrez-moi le monde…

 

En écho aux Rencontres québécoises

en Haïti de mai 2013

 

 

Jeudi 18 septembre, 19h

Auditorium de la Grande Bibliothèque

Entrée gratuite

 

 

 

RêvHaïti

Ce texte, véritable témoignage d’empathie envers le peuple haïtien, épouse la violence de la mer d’un bout à l’autre des côtes, de Port-au-Prince à la Floride, en évoquant la tragédie des boat people au cours des années 1980.

 

Mêlant tour à tour ressources de la langue vernaculaire, innovations linguistiques et typographiques, Kamau Brathwaite écrit une poésie qui tisse le fil des thématiques postcoloniales, historiques et individuelles. La traductrice Christine Pagnoulle a restitué le texte dans ses moindres pulsions. On y retrouve toutes les voix du métissage caribéen. De l’Afrique aux Amériques s’opère la traversée dans ses multiples inflexions. La mémoire historique rythme les mouvements et la polyphonie d’une langue qui se forge dans l’invention permanente du quotidien.

Dans le cadre du 20e Festival international de la littérature.

Montrez-moi le monde...

 

Quatre jeunes comédiens haïtiens présentent un récital de poésie québécoise en écho aux Rencontres québécoises en Haïti de mai 2013. Il faut entendre ces jeunes réciter et chanter les mots de Gaston Miron, de Marie Uguay ou de Gilles Vigneault pour comprendre à quel point le vers de Gatien Lapointe « Montrez-moi le monde violent et très beau » éveille en eux des résonances profondes. 

 

Jeudi 18 septembre, 19h

Auditorium de la Grande Bibliothèque

Mise en scène : Michèle Lemoine 
Comédiens : Sachernka Anacassis, Jean-Samuel André, Gaëlle Bien-Aimé et Jehyna Sahyeir 

En collaboration avec Fokal (Haïti) et Mémoire d’encrier dans le cadre du 20e Festival international de la littérature

 

 

 

Entrevue avec Rodney Saint-Éloi - YouTube