Accueil

Financement de campagne aux municipales de Fort-de-France : le PALIMA s'insurge contre la diffamation

Clement CHARPENTIER-TITY
Financement de campagne aux municipales de Fort-de-France : le PALIMA s'insurge contre la diffamation

   COMMUNIQUÉ DU PALIMA

   Lors d’une conférence de presse tenue le samedi 8 septembre, à la Maison des Syndicats, un groupe d’individus a laissé entendre, sous une forme prétendument interrogative, que notre candidat aux élections législatives de 2017, Francis CAROLE, aurait bénéficié d’un financement de 15.000 euros du MIM.

   Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces allégations malsaines et mensongères dont l’objectif politicien évident et délibéré consiste à tenter de jeter le discrédit sur notre organisation et son président.

   Nous élevons la plus vive protestation contre les méthodes de Martinique la première qui, sans enquête, sans interroger au préalable Francis CAROLE, jette en pâture son nom, alimente des suspicions nauséabondes et sert complaisamment de caisse de résonance à des accusations dont les intentions provocatrices et diffamatoires n’échappent à personne.

   LES FAITS SONT SIMPLES :

   1-NOUS N’AVONS PAS REÇU UN SEUL CENTIME DU MIM OU D’UNE ORGANISATION QUELCONQUE POUR FINANCER LA CAMPAGNE DES LÉGISLATIVES DE FRANCIS CAROLE EN 2017 !

   2-CETTE CAMPAGNE A ÉTÉ FINANCÉE, EN PARTIE PAR DES DONS DE MILITANTES ET MILITANTS, ET, POUR L’ESSENTIEL, PAR UN PRÊT BANCAIRE PERSONNEL DU CANDIDAT.

   EN CONSÉQUENCE, IL N’Y A PLACE POUR AUCUNE AMBIGUÏTÉ OU SUSPICION SUR LE FINANCEMENT DE LA CAMPAGNE DES LÉGISLATIVES DE FRANCIS CAROLE EN 2017 DONT LES COMPTES ONT D’AILLEURS ÉTÉ VALIDÉS PAR LA COMMISSION NATIONALE DES COMPTES DE CAMPAGNE.

   Nous ne voulons pas nous laisser entraîner dans un conflit qui n’est pas le nôtre. Nous sommes concentrés sur les tâches politiques qui nous ont été confiées par le vote populaire.

   Par contre, nous nous réservons le droit de prendre toutes les initiatives nécessaires qui pourront s’imposer contre les manœuvres diffamatoires à l’encontre de notre parti et de ses responsables.

   Pour le Conseil Exécutif du PALIMA

   Clement CHARPENTIER-TITY

   MARTINIQUE

   Dimanche 9 septembre 2018

 

Image: 

Pages