Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Le billet du jour

GRAN SANBLE POU BA PEYI-A AN CHANS

   Après plusieurs heures de négociations, au Lamentin, hier, lundi 7 décembre, le "GRAN SANBLE" et "ANNOU BA PEYI-A AN CHANS" de Yan Monplaisir sont tombés d'accord pour fusionner. C'est la meilleure chose qui soit arrivée à la Martinique au plan politique depuis 5 ans. Les leaders de ces deux alliances ainsi que leurs collaborateurs ont su, en effet, faire preuve à la fois de souplesse, d'intelligence et de sens de l'avenir pour notre pays sinistré.

   Car le PPM et donc EPMN ont sinistré, naufragé notre pays depuis qu'en 2010, ils sont arrivés au pouvoir à la Région. La situation économique est plus désastreuse que jamais (la Région Martinique est classée 25è région française sur 26), la jeunesse est laissée à l'abandon, les allocataires du RSA se comptent par dizaines de milliers et leur nombre augmente chaque jour, le nombre d'entreprises qui mettent la clef sous la porte est affligeant, la délinquance et le trafic de drogue sont en augmentation exponentielle. Quant à la corruption qui gangrène notre pays, dont le plus bel exemple est celui des voyous du CEREGMIA qui ont détourné 10 millions d'euros dans les caisses de l'Université, il faut absolument lui donner un coup d'arrêt.
   IL FAUT DIRE STOP AU népotisme, au clientélisme, au macoutisme et à la corruption.
   Il faut surtout mettre de côté les grands discours idéologiques vaseux qui ne font que flatter l'ego de ceux qui les tiennent devant les médias et qui, "anba-fey", négocient pour l'obtention de "ti" postes ici et là. Le bla-bla-bla idéologique ne tient pas la route devant l'ampleur des problèmes auxquels est confrontée notre Martinique. Il fallait une sorte de compromis historique, une manière de pacte de gestion car pour l'heure, ce qui compte, ce qui compte vraiment, c'est de sauver notre pays du naufrage.
   Alfred MARIE-JEANNE et Yan MONPLAISIR sont des hommes compétents, honnêtes et sérieux. Ils sauront travailler de concert en cas de victoire dimanche prochain. Comme MARIE-JEANNE l'avait fait avec Pierre PETIT à la Région jadis...

Commentaires

KREYOLIA | 08/12/2015 - 19:59 :
L'AVENIR DE LA MARTINIQUE EST EN JEU MERCI MESSIEURS DE NOUS REDONNER DE L'ESPOIR

Pages