Accueil

GRAN TJÈ GRAN LESPRI, LE PLAIDOYER de Olivier Jean-Marie

Térez Léotin
GRAN TJÈ GRAN LESPRI, LE PLAIDOYER de Olivier Jean-Marie

   Gran tjè gran lespri, Plaidoyer pour une Martinique collaborative et positive est l’ouvrage d’un « ouvrier de l’intelligence collective » Olivier Jean-Marie qui entreprend cette belle démarche.  

   L’homme envisage le changement, il regrette le peu d’initiatives politiques, déplore le manque d’initiatives citoyennes, envisage « la prise de conscience de l’interdépendance entre la Martinique, la Caraïbe et notre Terre-patrie, ce qui pour lui est le premier pas vers le respect, la gratitude et la joie…. Si le chemin de l’homme commence par un travail sur soi, cette prise de conscience n’est pas la finalité » nous dit-il.

   Pour ce faire l’auteur propose  des méthodes et des outils qui « permettront au citoyen d’activer et d’enrichir son potentiel de création et d’action »  cette motivation va « l’inciter à s’engager dans la conduite des affaires publiques, va soutenir et favoriser les initiatives citoyennes….. » 

   Après un bref clin d’œil sur notre Histoire, l’auteur nous dit que « contrairement au passé, nous disposons de  la  liberté et des capacités de nous distancier du déterminisme de l’histoire et de nous positionner en acteur et auteur d’une histoire à construire. »

   Il constate que la Martinique est « sous perfusion constante » puisque « dans l’attente perpétuelle de subventions, elle est devenue  une terre de consommation qui peine à se transformer en terre de production. » 

   Sous Giscard n’inventa-t-on pas le slogan Martinique terre de rhum ? Était-ce pour cacher une consommation exagérée ? Voulait-on dire Terre de buveurs de rhum ?

    Olivier Jean-Marie nous fait une analyse  lucide d’un pays « au taux de chômage en croissance, où nous restons individuellement figés dans nos conditionnements, dans nos représentations, dans nos valeurs et dans nos comportements.

   Il appelle à la mobilisation de chacun, il demande d’actualiser individuellement notre potentiel de création et d’action. Il veut nous voir réagir. 

   J’ai volontairement entrecoupé mon propos de beaucoup de citations de l’ouvrage Plaidoyer pour une Martinique collaborative et positive afin de donner au lecteur un avant-goût du contenu. 

   En un mot si je devais résumer cet ouvrage qui demande de « renoncer à la posture du spectateur  mécontent ou désabusé pour devenir contributeur », je m’en tiendrai à trois concepts : Ambition, Générosité et Partage. Merci Olivier Jean-Marie de réveiller et d’éveiller notre conscience.

   J’espère de tout cœur que chaque citoyen à qui cet ouvrage s’adresse tout particulièrement en fera bon usage. 

   Térèz Léotin

Pages