Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Haïti-Impunité : Jean Fénèl Thanis du PHTK, arrêté en possession de 400 kg de marijuana en mars 2019, libéré vendredi par grâce présidentielle pour « décongestionner les prisons »

By Rezo Nòdwès
Haïti-Impunité : Jean Fénèl Thanis du PHTK, arrêté en possession de 400 kg de marijuana en mars 2019, libéré vendredi par grâce présidentielle pour « décongestionner les prisons »

« Grace présidentielle » dans le nom du coronavirus – Jovenel Moise libère un allié du pouvoir impliqué dans le trafic des stupéfiants. Il avait été arrêté à Ganthier en possession de plus de 400 kilogrammes de marijuana.

Samedi 18 avril 2020 ((rezonodwes.com))–Alors que des prisonniers politiques sont encore gardés en prison, sur ordre du président Jovenel Moise, un ancien député du PHTK, Jean Fénèl Thanis, arrêté pour possession et trafic illicites de stupéfiants, le 5 mars 2019, a trouvé vendredi sa libération, par grâce présidentielle.

C’était les grandes retrouvailles vendredi à sa sortie de prison – voir vidéo – où des parents, amis et alliés PHTK-Repons Peyizan étaient venus à la rencontre de l’ancien député de l’île à Vache Jean Fénèl Thanis, proche du régime en place.

M. Thanis, à « l’élection » de Michel Martelly en mai 2011, était l’un des deux seuls parlementaires sur lesquels le pouvoir pouvait compter avant finalement de parvenir à soudoyer la quasi-totalité de la 49ème législature, avait-on dénoncé.

A rappeler que dans le cadre de décongestionnement des prisons déjà surpeuplées en Haïti, tout en faisant fi de l’impunité, des dizaines de prisonniers ont été libérés, néanmoins, une série de tactiques dilatoires sont employées pour garder aussi longtemps possible en prison les opposants au pouvoir du président Jovenel Moise.

Pages