Accueil

Haruki Murakami ne veut pas du Nobel de littérature “alternatif”

Antoine Oury
Haruki Murakami ne veut pas du Nobel de littérature “alternatif”

Reporté à 2019 en raison d'un scandale lié au comportement d'un proche de membres de son jury, le Prix Nobel de littérature s'est rapidement vu remplacer par un Prix Nobel « alternatif » décerné par une académie éphémère. Cette dernière a récemment révélé une liste de finalistes, qui citait notamment le nom d'Haruki Murakami. Ce dernier a demandé son retrait de la compétition.

Haruki Murakami, qui publie le 11 octobre prochain chez Belfond Le Meurtre du Commandeur, en deux tomes, dans une traduction d'Hélène Morita, ne souhaite plus concourir pour le Prix Nobel de Littérature « alternatif ». Il a demandé aux organisateurs de retirer son nom de la dernière liste, qui fait également apparaitre les noms de Kim Thúy, Maryse Condé et Neil Gaiman.

Ces trois auteurs sont donc toujours en lice pour la récompense, qui vient remplacer un Prix Nobel de Littérature 2018 reporté.

Murakami a remercié le jury du prix d'avoir retenu son nom, mais a déclaré vouloir « se concentrer sur l'écriture, loin de l'attention des médias », rapporte l'agence Reuters. Il n'est pas non plus exclu de penser que ce retrait du Prix Nobel « alternatif » est aussi un moyen de s'assurer que l'obtention du Prix Nobel de littérature habituel reste une possibilité : Haruki Murakami est fréquemment cité parmi les favoris pour cette récompense.

Les organisateurs du Prix Nobel de littérature « alternatif » ont révélé le retrait de Murakami sur Facebook. 

Reporté à 2019 en raison d'un scandale lié au comportement d'un proche de membres de son jury, le Prix Nobel de littérature s'est rapidement vu remplacer par un Prix Nobel « alternatif » décerné par une académie éphémère. Cette dernière a récemment révélé une liste de finalistes, qui citait notamment le nom d'Haruki Murakami. Ce dernier a demandé son retrait de la compétition.

Le nom du lauréat ou de la lauréate sera dévoilé par le jury le 14 octobre 2018.

Pour rappel, le Prix Nobel « alternatif » survient après un scandale lié à des agressions sexuelles perpétrées dans l’entourage du jury du Prix Nobel, et passées sous silence. Fait rarissime, le Prix Nobel 2018 a été « reporté » à 2019, le temps que l’Académie suédoise se réorganise.

Pages