Accueil

HAYOT PLUS GROS GROUPE DE L’OCEAN INDIEN SELON L’ECO AUSTRAL.

http://archives.clicanoo.re/
HAYOT PLUS GROS GROUPE DE L’OCEAN INDIEN SELON L’ECO AUSTRAL.

Classement. Pour la 15e année consécutive, le magazine Eco austral a réalisé son classement des entreprises de l’océan Indien. C’est le groupe Bernard Hayot, qui détient notamment l’enseigne Carrefour à la Réunion, qui se hisse sur la première place du classement régional du Top 500.

Avec 8500 salariés au compteur, GBH a réalisé 2,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans le monde en 2014. A la Réunion, où le groupe affiche une croissance 15%, GBH opère aussi bien dans la grande distribution, dans le non alimentaire (Décathlon, Mr. Bricolage), dans l’industrie agro-alimentaire (Sorélait) que dans l’automobile avec sa carte maîtresse, la marque Renault. Selon l’Eco austral, le groupe aurait réalisé 930 millions d’euros de chiffre d’affaires dans l’océan Indien.

GBH est toujours dirigé par son fondateur, Bernard Hayot, un Martiniquais de 82 ans, épaulé par ses fils Rodolphe et Stéphane. A l’origine implanté aux Antilles, GBH est devenu un groupe international présent aujourd’hui dans une quinzaine de pays (Algérie, Maroc, Côte d’Ivoire...).

GBH ravit ainsi le leadership au groupe Vindemia, la filiale du groupe Casino qui n’a réalisé que 850,73 millions d’euros de chiffre d’affaires pour 4170 salariés. Dans le top 10 des plus grosses entreprises de la zone, outre GBH et Vindemia, on retrouve trois autres groupes réunionnais. Excellence qui porte la franchise Leclerc arrive en 8e position avec 390 millions d’euros de chiffre d’affaires. Il est suivi par le groupe Caillé à la 9e position. Le groupe de François Caillé, qui doit encore rembourser un très lourd passif suite à sa mise en sauvegarde, semble enfin sorti de la tourmente. Opérant dans la grande distribution et l’automobile, le groupe affiche 387 millions d’euros de chiffre d’affaires pour un résultat net de 3,6 millions d’euros fin 2014.

A la 10e place, la compagnie aérienne Air Austral réalise 347 millions d’euros de chiffre d’affaires et un résultat net de 8,1 millions d’euros. Plus loin dans le classement, on retrouve Orange (310 millions d’euros de chiffre d’affaires), le groupe Ravate (310 millions d’euros) ou encore Tereos OI (278 millions d’euros). Le groupe de la famille Goulamaly, Océinde, qui détient notamment Zeop et Mauvilac, n’arrive qu’en 26e position avec 225 millions d’euros de chiffre d’affaires et 1100 salariés.

 

E.M