Accueil

Hier, ils jetaient les chrétiens dans des fosses aux lions, aujourd'hui, ils chassent les musulmans de la voie publique

   Le citoyen français moyen (le "beauf" ?) est pardonnable : entre le boulot-dodo-métro, boulot où il se fait sévèrement exploiter, dodo malmené par les retransmissions de matches de foot où des types qui courent après un ballon gagnent en 1h ce qu'eux, ils gagnent en 10 ans et métro (ou bus) dans lequel, dans les petits matins froids et pluvieux, il se fait bousculer, la vie n'est pas rose. Ni drôle non plus. Alors, il en veut à tout le monde et d'abord à celui qui est le plus proche de lui. Celui qu'il côtoie au boulot, dans le métro et plus rarement au dodo : l'immigré. Arabe, Noir, Indien ou Asiatique. Il en veut surtout à l'Arabe, plus précisément au musulman, dont il trouve la religion envahissante et, affirme la télé, violente (les 650.000 Irakiens tués dans l'invasion américaine totalement illégale, là, c'est pas violent !).

   Notre citoyen français moyen ne sait pas que le christianisme, qu'il considère comme SON christianisme, est une religion...importée. Hé oui, une religion d'immigrés. Il a tellement entendu des politiciens, genre SARKOZY, marteler l'expression "civilisation judéo-chrétienne" qu'il a fini par croire que Bethléem se trouvait dans la banlieue de Carcassonne, que le Jourdain est un affluent de la Loire et que l'araméen, langue de la Bible, est un idiome indo-européen. Il ne sait pas, ce citoyen français moyen (car on n'a guère insisté là-dessus en cours d'histoire à l'école) que dans l'Antiquité romaine, on jetait les premiers chrétiens dans des fosses aux lions (cf. illustration de gauche du présent article). Un incendie se met à brûler la ville de Rome ? L'Empereur NERON décrète aussitôt que c'est là l'œuvre de terroristes chrétiens et des pogroms sont aussitôt organisés à l'encontre de ces derniers.

   Il ne sait pas non plus, notre citoyen moyen, que l'Europe n'a produit aucune grande religion et donc aucun livre sacré. Elle n'a fait qu'importer et traduire  alors qu'il y a continuité entre le "Bhagavad-Gita" indien en sanscrit et l'hindi d'aujourd'hui, continuité entre l'hébreu de la Thorah et l'hébreu moderne, continuité entre l'arabe littéraire du Coran et l'arabe moderne etc...A l'inverse, il n'y a aucune continuité ni linguistique ni culturelle entre la Bible en araméen et ses traductions en grec, puis en latin, enfin dans les langues européennes (français, anglais, allemand etc.) d'aujourd'hui. L'Europe a importé la religion chrétienne du Moyen-Orient.

   Tout ce qui vient d'être exposé plus haut, l'intellectuel français le sait, le politicien français le sait, le journaliste français le sait, l'homme d'église français le sait et eux, par contre, sont impardonnables. Diaboliser donc l'islam comme ils le font, organiser des manifestations, écharpe bleu-blanc-rouge en bandoulière, bousculer des musulmans obligés de prier sur la voie publique parce qu'aucune municipalité ne veut leur accorder une salle de culte ne présente aucune différence avec le sort que leurs ancêtres réservaient aux premiers chrétiens. Hier, on jetait les premiers chrétiens dans les fosses aux lions, aujourd'hui, on chasse les musulmans de la voie publique.

   Et vous avez dit "civilisation judéo-chrétienne" ? La bonne blague ! SOCRATE, PLATON, ARISTOTE, EUCLIDE, PYTHAGORE, CICERON, LUCRECE, SENEQUE etc... n'étaient ni juifs ni chrétiens !...