Accueil

Histoire de l'invasion d'une plante introduite, Miconia calvescens, dans une île polynésienne, Tahiti

Histoire de l'invasion d'une plante introduite, Miconia calvescens, dans une île polynésienne, Tahiti

Miconia calvescens DC. (Melastomataceae) une espèce arborescente du sous-bois, originaire d'Amérique centrale, a été introduite à Tahiti en 1937 en raison de ses caractéristiques ornementales.
Durant une trentaine d'années, elle s'est contenue aux abords des jardins, dans les forêts secondaires ou en sous-bois de forêt primaire. Depuis, elle s'est répandue dans toutes les formations hygrophiles de basse et moyenne altitude entraînant la disparition irrémédiable de plusieurs espèces endémiques.
Actuellement elle occupe 75 % de la surface de cette île, couvre la majeure partie de Moorea et gagne activement les autres îles de l'archipel de la Société. Dispersée aléatoirement, elle s'insinue dans les forêts tahitiennes caractérisées par la petite taille des arbres dominants et, progressivement atteint la voûte forestière, dépasse les émergents pour former une nouvelle canopée monospécifique qui impose des conditions micro climatiques du sous-bois incompatibles avec les exigences écologiques des espèces indigènes.
A travers toute une série de paramètres, propres au milieu insulaire, aux conditions climatiques ou à la biologie de l'espèce, cet article montre que la fragilité d'une île vis-à-vis des plantes allochtones est liée à des paramètres fondamentaux tels la structure forestière ou la biologie de la reproduction mais dépend également de paramètres aléatoires tels que des événements climatiques ou l'introduction involontaire d'un oiseau...

Lien de téléchargement: 

Pages