Accueil

Hommage à Jacques Sylvestre

par Gérard Nicolas
Hommage à Jacques Sylvestre

A l’occasion de la parution posthume de son œuvre poétique « Rien n’est plus beau quand le monde fait silence », le mercredi 13 décembre 2017 à l’A.M.E.P. à 18h30, était rendu un hommage à Jacques Sylvestre, enseignant, dramaturge et coruscant poète parti bien trop tôt.

 Afin d’accompagner  la présentation de l’ouvrage, furent conviés par la famille et l'A.M.E.P., José Exilis, metteur en scène, Marie-Lyne Ampigny, comme à l’accoutumée, incarnant somptueusement les mots du poète, avec  à la flûte, Sylvain Vénumière ; Dominique Aurélia, maître de conférence à l’Université des Antilles, pour qui « Jacques Sylvestre était iconoclaste [rêvant] d’une prose chiadée et chambardée, irrévérencieuse et respectueuse de l’humain, du vent et de l’orage… » ; Roger Parsemain, écrivain et poète, lequel estima que « Le poème, malgré sa nervure de révolte dans son dévidé éructant, est invite aux intimités d’une fête dont le silence, et sûrement la réflexion, est le chemin » et enfin, Gérard Nicolas, lui-même poète qui, en créole, en  assura une introduction habitée.  

Image: 

Pages