Accueil

Hommage au comédien Jean Michel Martial : Adagio en sol mineur pour un comédien noir

Nady Nelzy-Odry
Hommage au comédien Jean Michel Martial : Adagio en sol mineur pour un comédien noir

Plakatak !

Le cavalier marque le pas

Plakatak !

Plakatak !

Avertissez les demoiselles.

Plakatak n’ira plus au bal .

Silence… là-dedans ! Seigneur … ça se bouscule dans mes tripes … C’est bien la dernière fois que je fais ce métier .

Arrêtes donc de galoper  comme un cheval fou dans tout mon corps , oh… oh… Fais gaffe à ma chair ! J’ôte mes chaussures et je ne pense plus à rien ni à personne… 

Moi, le rescapé, d’un temps où je fuyais le temps, voilà que j’existe, pied gauche , pied droit, arrimés à une musique que je suis seul à entendre . Tout près de moi,  des visages, des jupes , des boutons de corsages , l’éclat d’une montre dont je décompte le tic-tac … C’est qu’il est l’heure … peut-être … ! L’heure de quoi tonnerre… ! D’ouvrir la bouche… ? De dire quelque chose ? De bouger ? … De s’asseoir ? Je ne sais plus au juste … !                Et eux là … autour de moi… qu’ont-ils de si important à me dire … ? Et d’abord … que disent-ils ? . Tu dois savoir que plus les autres se pressent autour de toi , plus tu dois garder la tête froide. Même s’ils arrivent de loin …

 

 E, Portia-ti bra’y saw fè !

Ah ! Ah…

On ne parle plus !

On ne bouge plus !

Gadé mwen byen !

E lè ou gadé mwen !

Gadé tout cow

Mwen baw tou sa ki  fo,powu  pé sa senti Kow byen

Tout bagay la klè, frè-a … Lè-a rivé

Man Doudou pati épi bonm siro la

Epi ki sa mwen ka dousi kafé la

Sé larivIyè Blanche nou ka monté, mé sé lespwi savann ki épi nou

Sé vansé, nou pou vansé

An nou fè an tonbé lévé, mété nou tout adan

 Pou an sèl blo limiyè

Vansé kon on bel shouval douvan jou !

 

Et sa danse de lumière jaillie du délit commis, et lui , de l’intérieur nous ressemble . Pour se sentir beau ! Une fois, une seule fois . Pour se sentir libre. Tout là-haut. Cette fois, cette traversée sera douce, car  elle te mène  au  Morne des Anges

 

(Extraits de « Corps en scène » d’Annick Justin Joseph)

Nady Nelzy-Odry

Samedi 19 Octobre 2019

Pages