Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Igor: Partie 2

IGOR CONSULTE LES ANCIENS

Dominique Lancastre

Igor pénétra dans la clairière aux roches marquées le cœur battant la chamade. Il avait fait semblant de ne pas entendre le discours d’Andréa au sujet de la fin tragique d’Agoulougwanfal. Sa préoccupation était de sauver sa tête.

«En sachet, en sachet, en sachet» il répéta.

Moi on ne m’aura pas si facilement.

C’est quoi cette histoire d’oiseau en fer. Longue vie à Boucanane et puis ces chauves-souris de malheur.

«Beurk, beurk, beurk»

Il était à présent au beau milieu de la clairière. La dernière fois qu’il était venu à la clairière aux roches marquées, il devait avoir 8 ou 10 ans. Il ne se souvenait plus de l’entrée. Par contre il se souvenait des roches marquées avec deux têtes de boucs gravées sur deux grosses roches et d'autres signes. Il fallait se baisser pour accéder à l’endroit. Igor tourna en rond pendant des heures et le soleil commençait à descendre. Il n’avait surtout pas envie de se trouver pris au piège dans un endroit où des têtes avec cornes sans corps circulaient en discutant dans une langue qu’il ne comprenait pas.

«Mais où sont ces roches?» il dit.

Alors qu’il se posait cette question. Une Titine Jaune vint se poser sur une branche d’une Icaque. Il eut l’idée de suivre la Titine Jaune qui semblait savoir où elle allait. Il eut raison de la suivre car elle l’emmena directement aux roches marquées. Igor reconnut les grosses roches de son enfance. Elles n’avaient pas changé. L’endroit était un peu humide. La Titine Jaune rentra dans son nid et Igor se baissa pour pénétrer dans l’endroit mystérieux où régnaient en maîtres les esprits à cornes sans corps.

«Mais comment vais-je faire pour contacter les esprits?»

«Je ne me rappelle plus de rien et puis les anciens n’ont rien transmis.»

«Tant de savoir perdu, emporté dans les Bouketières (endroit où les chèvres et les boucs allaient mourir en paix). Je hais les Bouketières il y a trop ossements là-bas.»

Igor se sentit décourager. Il ne comprenait pas pourquoi les anciens partaient avec leur savoir sans rien dire aux jeunes boucs comme lui.

Il essaya quelques incantations. Mais, rien ne se produit. Alors, la tête penchée au sol, l'air découragé il alla pour sortir de l’endroit mystérieux.

À peine il eut passé sa tête dans le trou qu’il entendit un bêlement.

«Halte là Bouquetiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnn !!!!!!!! »

«Quoi mais on m’a parlé ou bien est-ce mon imagination?» Igor fit demi-tour, regarda à droite à gauche. Il frissonna. Il sentit comme si tous ses poils se dressaient sur son corps. Quand il regarda l'herbe. Il vit que ses quatre pattes ne touchaient pas le sol. Alors, d’un bosquet une tête avec cornes mais sans corps fit son apparition.

«Blok, blok, blok, blok»

Il entendait des sabots mais il ne voyait pas de pattes. Il ne voyait que la tête qui se déplaçait comme suspendue dans l’air.

Puis, la tête avec des cornes se mit à parler. Tout en lui tournant autour. La tête se déplaçait parfois en faisant des rotations sur elle-même de 360°. Ce qui la rendait encore plus effrayante.

Igor entendit:

«C’est donc toi Igor.»

«Igor le Russe noir, Ha ha hahahaha.»

Igor ne comprenait pas ce qui avait de si drôle à propos de son prénom.

«Dis-moi Igor le Russe noir hahahahaha.»

«Où est ton manteau en fourrure hahahahaha.»«Mon manteau en fourrure» répondit Igor.

«et tes bottes aussi hahahahaha.»

«Comment cela mes bottes» répondit Igor.

La tête continuait à parler tout en tournant autour d’Igor.

«Vous les anciens vous êtes tous pareils» dit Igor «oui tous pareils à vous moquer des jeunes.»

«Et bien je n’ai pas de bottes, ni de fourrure et je m’appelle Igor» répondit Igor très vexé. «Et puis puisque c’est ainsi, je m’en vais, gardez votre savoir pour vous» dit Igor.

Igor était sur le point de s’en aller lorsque la tête se mit en travers de sa route.

«Pas si vite bouquetin. Il me semble que tu m’as appelé» dit la tête à cornes sans corps.

«Oui je t’ai appelé mais tes moqueries n’ont pas lieu d’être» dit Igor. «Hahahaha mais se moquer des autres fait partie de la tradition hahahaha Igor hahahaha.»

«Bottes, fourrure hahahaha.»

«Tu es un Lutècien hahahaha avec bottes, bottes, bottes, bottes... hahahaha.»

«Cessons ce bavardage» dit Igor. «Pourrais-tu m’expliquer mon rêve?»

«Boucanane hahahaha» dit la tête.

«Oui Boucanane. Et puis comment tu sais-tu que j’ai rêvé de Boucanane?» répondit Igor.

«N’oublie pas Igor, je suis un esprit et un esprit sait tout. Enfin presque tout. Lorsque tu sortiras d’ici tu feras la rencontre de trois chèvres. Trois chèvres blanches à poils longs. Elles te parleront tour à tour.» dit la tête. «Laisse-moi passer» dit Igor furieux.

«Je suis venu ici pour te demander de l’aide et tu m’envoies voir trois chèvres à poils longs. Il n’y a pas de chèvres à poils longs ici. J’en ai jamais vu. Tu te moques de moi encore tête sans corps.»

Igor sortit de l’endroit mystérieux furieux.

«Pas mal ce jeune bouc» dit la tête à corps sans cornes. «Il fera un bon ancien hahahaha» et il disparut dans le bosquet.

 

Écrit exclusivement pour Potomitan par Dominique Lancastre

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages