Accueil

Israël a régulièrement utilisé du phosphore blanc dans le bantoustan de Gaza sans réaction des Occidentaux

Israël a régulièrement utilisé du phosphore blanc dans le bantoustan de Gaza sans réaction des Occidentaux

   L'attaque que viennent de lancer les Occidentaux (Etasuniens, Britanniques et Français) contre des bases aériennes de Syrie relève purement et simplement de l'agression impérialiste similaire à celle qui avait renversé Saddam HUSSEIN en Irak, puis Mouamar KHADAFI en Lybie. 

   En Irak, Colin POWELL, secrétaire d'état étasunien aux affaires étrangères, avait brandi, à la tribune de l'ONU, un minuscule tube censé prouver que le régime irakien disposait d'armes de destruction massive. Dix ans plus tard et 650.000 civils irakiens tués, aucune arme de destruction massive n'a jamais été trouvé entre le Tigre et l'Euphrate !  Même scénario pour la Lybie où la France avait décrété que le régime massacrait son peuple. Résultat : le chaos total et 120.000 morts.

   Or, Israël depuis trente ans utilise régulièrement des armes interdites par les conventions internationales contre le bantoustan de Gaza, comme le phosphore blanc, tuant des centaines de gens, parmi lesquels nombre d'enfants, sans que jamais les chantres occidentaux de la démocratie s'en émeuve. Dernièrement, les Israéliens ont massacré 17 manifestants pacifiques et blessé 1.500 à la frontière nord du bantoustan, chose qui n'a provoqué aucune réaction des Occidentaux. Pire : les Etats-Unis ont bloqué à l'ONU une résolution demandant la mise en place d'une enquête indépendante sur ce qui sont des crimes quasiment de droit commun.

   Quand l'attaqué ripostera, à sa manière, on entendra alors les Occidentaux pousser des cris d'orfraie comme d'habitude...

Pages