Accueil
FIFA/CORRUPTION

JACK WARNER ET L'ARGENT DU TREMBLEMENT DE TERRE DESTINE A HAÏTI

lenouvelliste.com

Jack Warner se retrouve au cœur du vaste scandale planétaire qui secoue actuellement la FIFA. Un reportage de la BBC révèle que l'ancien vice-président de la FIFA Jack Warner est en train d’être investigué par les procureurs américains sur la disparition de l'argent destiné aux victimes du séisme en Haïti. Peu après le séisme du 12 janvier 2010, ce dernier a visité Haïti et a recueilli $ 750 000 de la FIFA et de l'Association coréenne de football pour aider à reconstruire le pays après la catastrophe. 

Les enquêteurs américains, selon des documents auxquels la BBC a pu avoir accès, révèlent que ce montant a été déposé sur un compte contrôlé par Warner pour son utilisation personnelle. Et durant toutes ces dernières années l’argent était toujours sur ce compte. Garvin Nicholas, ministre de la Justice, qualifie de crime terrible l’action de Warner et assure que le Trinidad-et-Tobago fera le nécessaire pour recouvrer cet argent. « Je ne vais pas garder le silence quand on essaie de s’attaquer à ma liberté », a déclaré Jack Warner dans une vidéo postée sur le site web de la BBC et dans laquelle on le voit s’adresser à une foule de sympathisants en liesse, clamant son innocence. Jack Warner est menacé d'extradition de Trinité-et-Tobago pour subir son procès aux États-Unis sur ces allégations de corruption. Le détournement de ce montant destiné à aider Haïti à se remettre du terrible tremblement de terre de 2010 n’est pas le seul fait reproché à Jack Warner. Au cours des 15 dernières années, Warner a été accusé de toutes sortes d'irrégularités. Parmi les allégations liées au football portées contre lui : revente sur le marché noir des billets pour les Coupes du monde 2002 et 2006; retenue à la source des primes aux joueurs de l'équipe nationale de Trinidad-et-Tobago pour leur participation à ce dernier tournoi. Warner avait été un membre du Comité exécutif de la FIFA depuis 1983, et président de la CONCACAF depuis 1990. Il a été réélu pour un nouveau mandat au printemps de 2011. Le 24 mai 2011, le comité d'éthique de la FIFA a ouvert une procédure officielle contre Warner concernant au moins trois accusations distinctes de corruption. Le 20 juin 2011, la FIFA a annoncé la démission de Warner de toutes ses positions dans le football international. Source : bbc.com