Accueil

Jik An Bout n°147

Jik An Bout n°147

Et un scandale de plus, un ! Pris la main dans le sac, le ministre de l’écologie de Macron a été contraint de démissionner*1. Repas fastueux avec les amis, dépenses pour agrémenter son logement privé,  usage abusif des véhicules avec chauffeur, etc. Tout cela avec l’argent des contribuables, à l’heure où on leur impose des sacrifices !  Pour sa défense, l’individu déclare que rien de tout cela n’est contraire à la loi!  Là, il a raison !  Dans le système capitaliste, les institutions et les législations ont été conçues pour garantir à la caste des maitres de l’économie et à son personnel politique la jouissance  de remarquables privilèges.  Corruption légale, donc ! Sauf que cette corruption légale ne suffit pas à satisfaire l’appétit des prédateurs et qu’elle est consubstantielle des mesures scélérates imposées à la population.

Lien de téléchargement: 
Document: 

Pages