Accueil

KAROLY SANDOR PALLAI, SUBJECTIVITES SEYCHELLOISES: IDENTITE ET INSULARITE DANS LA POESIE SEYCHELLOISE CONTEMPORAINE

par Philippe Robichaud
KAROLY SANDOR PALLAI, SUBJECTIVITES SEYCHELLOISES: IDENTITE ET INSULARITE DANS LA POESIE SEYCHELLOISE CONTEMPORAINE

Dans Subjectivités seychelloises, Károly Sándor Pallai analyse la poésie seychelloise contemporaine, traitant des textes du 20e et 21e siècles, étudiant des poèmes de Magie Faure-Vidot, Daniel Ally, Philippe Boullé, Reuban Lespoir, Vénida Marcel, Marie-Flora BenDavid Nourrice, Marie-Neige Philoë, Jean Aline, Eugène Élizabeth et Paul Derjâcques écrits en français, en créole et en anglais.

Cette analyse de la production poétique seychelloise contemporaine cherche à s’inscrire dans une perspective comparative. Comment est-ce qu’on peut définir le concept de genres poétiques dans le contexte plurilingue seychellois ? Est-ce que la notion de genre est une entité mentale archétypique qui préexiste à toute complexification ratiocinative et qui prend diverses formes lors de sa manifestation textuelle, ou s’agit-il plutôt du produit d’une activité taxonomique rétrospective qui opère à partir d’une pluralité littéraire constituée par des œuvres littéraires antérieures à la classification ? Quels peuvent être les enjeux d’une analyse générique de la poésie lyrique dans le cas d’une littérature en devenir, d’une littérature insulaire trilingue dans le contexte indianocéanien ? Au lieu de circonscrire une éidétique constante, une approche qui traite de l’essence liée aux phénomènes (dans une optique fixe), l’auteur se propose d’élargir l’horizon en impliquant un niveau analytique qui se focalise sur la processualité, sur les mouvements de la prise de forme et de la réalisation du texte (dans une optique dynamique).

Le corpus poétique contemporain seychellois est influencé par l’histoire coloniale, la pluralité des langues et des héritages et la diversité des horizons culturels. L’auteur s’intéresse aux facteurs psycho-philosophiques (identité, altérité), linguistiques (trilinguisme) et topo-psychologiques (archipélité, insularité) qui se manifestent dans les œuvres littéraires et les constructions identitaires complexes, superposées. Il est question de mieux comprendre la juxtaposition, l’inter-influence et l’échange enrichissant entre l’anglais et le français qui se complètent des voix diasporiques du créole, détentrices de mémoires d’appartenances, d’histoires de créolisation, de poétiques de musicalités et de croisements, de résonances d’oralité. L’approche plurielle, ouverte et flexible de la stratification de l’identité, des vécus insulaires et de l’imaginaire archipélique se rendent visibles, s’explicitent et se tissent à travers une hétérogénéité considérable des formes narratives de l’identité. L’analyse se focalise sur l’étude des principaux paradigmes d’intellection et d’attribution de sens, sur le fonctionnement de l’île et de l’archipel en tant que nœuds perceptuels, prismes conceptuels et matrices d’espace-temps.

L’un des principaux enjeux de l’analyse est également de mettre en relief les dynamiques et le fonctionnement de l’opération narrative, de la mémoire et de la remémoration collectives, les interinfluences entre littérature, conceptions ontologiques, représentations sociales de l’identité et éléments culturels. Le traitement analytique des textes est de visée génétique dans la mesure où il est axé sur l’étude de l’émergence, des transformations et de diverses appréhensions de la subjectivité, de l’histoire, de l’héritage et de l’appartenance culturelle, linguistique. Le pluralisme méthodologique vise à atteindre une richesse interprétative multi-dimensionnelle et une diversité théorique qui permettent le nuancement et la pluralisation des lectures qui peuvent être aptes à saisir les croisements génériques, formelles et thématiques, les aspects synchroniques et diachroniques des dynamiques identitaires. L’objectif d’un tel synthétisme méthodologique est d’identifier les échanges et les interactions qui se réalisent dans la dialectique parfois presque invisible des champs identitaires de la mêmeté et de l’ipséité, indispensables pour caractériser l’expérience inter-subjective.

À part une étude thématologique et imagologique, l’auteur se propose d’aborder certains aspects particuliers de la production littéraire étudiée, notamment les caractéristiques qui témoignent d’un plurilinguisme, d’une multiplicité identitaire culturelle, ethnique et d’une complexité historique qui font éclater les notions et les cadres analytiques traditionnels. La lecture proposée examine les stratégies textuelles cherchant à désamorcer ou au moins conscientiser les rapports de force entre centralité et marginalité, monolinguisme et plurilinguisme.

Par ses analyses de textes et micro-lectures, l'auteur propose d'étudier en profondeur la question de l’identité dans les œuvres littéraires. De cette façon, cette monographie est d’une importance considérable et fait des progrès sensibles non seulement dans le domaine des lettres seychelloises ou des littératures indianocéaniennes, mais dans le champ des études francophones et de l’histoire littéraire en général.

L'ouvrage est disponible en ligne dans son intégralité en accès libre: http://francia.btk.pte.hu/sites/francia.btk.pte.hu/files/files/pallai_ka...

Károly Sándor Pallai est océaniste, chercheur, traducteur, poète et éditeur. Il a soutenu une thèse de doctorat avec félicitations du jury sur les littératures contemporaines de le Caraïbe, de l’océan Indien et de l’Océanie dans laquelle il a consacré une analyse psychologique et philosophique détaillée à l’identité dans les œuvres littéraires (La micrologie de l’identité archipélique). Membre de plusieurs sociétés savantes et littéraires (États-Unis, Australie, île Maurice, France, Colombie, Grèce, Thaïlande, Pays-Bas), il écrit et publie de la poésie en dix langues. Auteur d’articles sur l’histoire littéraire de la Polynésie française (Jegyzetek a polinéziai irodalom történetéhez), de Suriname (Suriname kortárs költészete) et des îles néerlandaises de la Caraïbe (A karibi holland szigetek költészete), il est le premier traducteur hongrois de plusieurs langues étrangères (papiamento, saramaka, hindoustani caribéen, créole seychellois, haïtien, guadeloupéen). Il était le premier chercheur à consacrér des articles à la poésie contemporaine de Wallis et Futuna (Identité, héritage et histoire dans la poésie contemporaine de Wallis-et-Futuna, Histoire, mythe et le paradigme identitaire dans la poésie wallisienne et futunienne). En 2017, il a publié un ouvrage sur les littératures contemporaines de la Caraïbes, de l’océan Indien et de l’Océanie, un recueil d’entretiens avec les auteurs majeurs des littératures francophones d’outre-mer (Mosaïque des océans, Presses de l’Université de Pécs, Département d’Études Françaises, 228 p.). Dans Microlectures polynésiennes (Presses de l’Université de Pécs, 2017), il étudie les notions de l’île, de l’insularité, de l’héritage, de la pluralité linguistique et des langues dans les œuvres poétiques et romanesques de la Polynésie française.

Table des matières

Avant-propos

Théorie littéraire et approche psycho-philosophique dans l’analyse du corpus poétique seychellois

Généricité seychelloise, textualité élémentaire : Pour une systémique atomique

Mondes multiples, chiralité : Langues, langages et systémique dans la poésie seychelloise contemporaine

Résonances, langages, écritures : Voix de la poésie seychelloise contemporaine

Paradigmes épistémiques et analyse psycho-philosophique de l’identité dans la littérature seychelloise contemporaine

Konzigezon filozofik size poetik : Horizons herméneutiques et notes phénoménologiques sur la poésie seychelloise

Paradigms of Space and Corporeity in the Contemporary Poetry of the Seychelles

Post-scriptum: 
Référence bibliographique : Károly Sándor Pallai, Subjectivités seychelloises: Identité et insularité dans la poésie seychelloise contemporaine (Sous la direction de Adrián Bene), Presses de l'Université de Pécs (Département d'Études Françaises), collection "Acta Romanica Quinqueecclesiensis (II.)", 2017. EAN13 : 9789634291145.

Pages