Accueil

La Chine et la plus grande mosquée d'Afrique

 La Chine et la plus grande mosquée d'Afrique
   S'il fallait une preuve par neuf que la Chine soi-disant communiste n'a que mépris pour le continent africain, la fin du chantier de la plus grande mosquée d'Afrique en Algérie vient à point nommé.
  
 Alors que l'Algérie est secouée depuis bientôt deux mois par un puissant soulèvement populaire, miraculeusement pacifique, qui a mis fin au règne du dictateur Abdelaziz BOUTEFLIKA lequel avait conçu ce projet pharaonique qui a coûté la bagatelle de 2 milliards de dollars, c'est l'agence de presse chinoise qui vient d'annoncer la "bonne nouvelle". Cette somme mirobolante (le chantier a duré 7 ans et l'édifice, qui couvre 400.00M2,  pourra accueillir 120.000 fidèles) équivaut à la construction de 80 écoles primaires, 65 lycées, 20 hôpitaux et 15 universités !!! Autant dire une folie dans un pays en développement en dépit de ses importantes réserves pétrolières et gazières.
  L'Algérie pourra donc se vanter d'avoir la troisième plus grande mosquée du monde après celles de Mashad en Iran et celle d'Oman, mais comment ses dirigeants pouvaient-ils ignorer que le gouvernement chinois applique une politique quasiment génocidaire au Turkestan oriental, région turcophone peuplée de Ouighours musulmans, qu'elle a rebaptisé Xin-Kiang. Depuis près de trente ans, Le pouvoir chinois, exactement comme il le fait au Tibet, y déverse des dizaines de milliers de Han (l'ethnie principale de la Chine) qui accaparent les terres des autochtones, leur interdisant de pratiquer leur religion (l'islam) et leur langue (le ouighour). Il s'agit en fait d'une sorte de génocide par substitution au vu et au su de la communauté internationale qui ne pipe évidemment mot. La répression s'est même durcie ces derniers temps avec la démolition de mosquées centenaires et l'interdiction du port du vêtement et de la calotte musulmanes !
  Conclusion : pendant que la Chine cherche à éradiquer l'islam sur son territoire, elle n'a aucun scrupule à faire main basse sur les revenus pétroliers d'un pays musulman en sachant très bien que la population dudit pays a surtout besoin d'écoles, d'hôpitaux, de routes etc. Les dirigeants chinois le savent très bien ! Entendons-nous, ce n'est pas la construction d'une mosquée qui pose problème mais bien son gigantisme car toute comme la fameuse cathédrale de Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, construite par HOUPHOUET-BOIGNY, bâtiment plus vaste que le...Vatican, son entretien coûtera les yeux de la tête. Encore des sommes qui ne pourront être mobilisées pour la construction d'infrastructures utiles dont l'Algérie a bien besoin !  
 Les islamistes du FIS (Front Islamique du Salut), dont l'ancien leader, MADANI, vient de décéder à Doha où il était en exil, ont été chassés à diverses reprises des manifestations qui se déroulent en Algérie en ce moment. Non parce que le peuple algérien serait devenu soudainement athée, mais parce que les nouvelles générations savent parfaitement distinguer l'islam de l'islamisme et qu'elles ne veulent plus que la religion se mêle de politique.
   Qui réceptionnera donc la plus grande mosquée d'Afrique ? Les médias officiels n'ont soufflé mot sur l'achèvement du chantier jusqu'à présent. Silence radio !...

Pages