Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL
Que faire face aux préjugés de race aux Antilles ?

LA COULEE DE LA RIVIERE BLANCHE

Un roman de Louis Boutrin

8 mai 1902 – 8 h 02. Saint-Pierre de la Martinique venait d’être soufflée par une explosion volcanique d’une rare puissance. De la Montagne Pelée, s’est élevée une nuée ardente qui déferla sur la ville et la rasa en quatre vingt dix secondes. Pas de magma, pas de lave, pas de flammes, mais un nuage de mort chargé de gaz incandescents particulièrement dévastateurs. A une vitesse vertigineuse, ce gigantesque panache nuageux dévala les flancs du volcan pour anéantir la cité créole. Des corps calcinés, mutilés. Des cadavres partout, brûlés, carbonisés. C’est l’apocalypse en ce jeudi de l’Ascension. Le ‘‘Petit Paris des Antilles’’ est complètement détruit et, au milieu des 30 000 victimes, un seul survivant : Louis Cyparis, ce prisonnier qui doit la vie sauve à l’épaisseur des murs de son cachot. Trois jours auparavant, une énorme coulée de boue avait débordé de la Rivière Blanche, engloutissant l’usine Héring et tuant une trentaine de personnes. Elles furent les premières victimes de la montagne de feu.

8 mai 2002. Saint-Pierre commémore le Centenaire de cette catastrophe. Eva, une descendante de la famille Héring, accompagne son mari le professeur Ergella, un éminent scientifique invité au Colloque sur la volcanologie. Elle y rencontre Manuel, un guide de moyenne montagne. Pour se protéger des intempéries, ils trouveront refuge sur le toit de la Pelée qui sera le théâtre de leur fusion de cœur, d’esprit et de corps.

{Ce roman serait celui d’une banale histoire d’amour entre une femme blanche et un homme noir, s’il ne se déroulait à Saint-Pierre, cité martyre où le préjugé de race fut particulièrement marqué.

Après le discours sur la Race en Amérique, prononcé à Philadelphie par Barack Obama le 18 mars 2008, la question raciale se pose-t-elle avec la même acuité aux Antilles françaises ? Un siècle plus tard, l’amour entre une békée et un petit fils d’esclave parviendra-t-il à triompher des conflits raciaux qui minent encore nos sociétés contemporaines ?}

Conférence à la Bibliothèque Schoelcher le jeudi 28 mai à 18 heures 30 avec Louis-Félix OZIER LAFONTAINE et Raphaël CONFIANT.

Image: 

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.