Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LA CTM RENOVE LE PORT DE PÊCHE DE COSMY

Louis BOUTRIN
LA CTM RENOVE LE PORT DE PÊCHE DE COSMY

Martinique-Trinité, 10 juin 2020. Une délégation de la CTM conduite par le Conseiller exécutif en charge de l’Economie bleue, Louis BOUTRIN, a été accueillie par le Maire de Trinité, Frédéric BUVAL sur le chantier de rénovation du Port de COSMY, patrimoine de la CTM. Au menu de cette réunion de travail sur site la rénovation des aménagements pour les Marins-Pêcheurs, le remplacement de la machine à glace, la lutte contre les activités illégales de réparation navale et la sécurisation du port.

Accompagné par Joachim BOUQUETY, Président de la Commission Pêche de la CTM, Mme Patricia TELLE, Conseillère territoriale et municipale de Trinité, et des administrations respectives, le Conseiller exécutif a répondu à la demande du Maire pour faire le point sur les travaux du chantier de COSMY. Un projet de plus de 314.821 € financé entièrement par la CTM et qui entre dans le cadre du Plan global de rénovation des équipements de pêche programmé par la CTM sur un budget prévisionnel de plus de 5.1 M€.

La délégation d’élus a pu apprécier l’état d’avancement des travaux des 20 abris de pêche qui devraient s’achever d’ici fin juillet. Un équipement totalement rénové dont 5 abris vétustes qui seront totalement reconstruits après l’intervention attendue des services d’EDF et qui devrait contribuer à l’amélioration des conditions de travail des 23 marins pêcheurs trinitéens qui fréquentent le site de Cosmy, les 18 autres étant localisés sur le site de Tartane.

Louis BOUTRIN a également insisté sur la protection du littoral, un écosystème fragile qu’il convient de préserver, de mettre en valeur en responsabilisant les marins-pêcheurs. L’idée d’un éco-port s’inscrivant dans une dynamique de transition écologique avec autonomie énergétique du Port de Cosmy, financé sur des fonds européens (FEAMP), a été accueillie favorablement par le Maire, son adjoint en charge de l’environnement, M.  Christian PALIN, et les élus de la Ville.

Cette réunion de travail s’est poursuivie par une visite des autres installations portuaires et le Maire a rappelé à la CTM son souhait de voir régler l’épineuse question des nuisances et des pollutions atmosphériques liées aux activités illégales de réparation navale. Cette affaire qui date depuis 2012 est toujours en stand-by. La CTM s’est saisie du dossier et le Président MARIE-JEANNE a adressé plusieurs mises en demeure aux contrevenants. Alertée par la Collectivité, la DIECCTE n’a toujours pas dressé de procès-verbal d’infraction aux intéressés.

S’agissant de la machine à glace, deux machines flambant neuves pour un montant HT de 168.000 € seront bientôt fin installées en lieu et place de la machine actuelle. La consultation a déjà été lancée par les services de la CTM et d’ici le mois de décembre les machines devront être opérationnelles.

Reste maintenant à résoudre la question de la gestion des abris de pêche installés dans le périmètre du Port. Les Conventions entre l’ex-Département et la Ville de Trinité signées en janvier 1999 puis en 2003 étant aujourd’hui caduques, le Président du Conseil exécutif soumettra très prochainement à l’Assemblée de Martinique un nouveau projet de Convention au Maire de Trinité.  A charge pour la ville d’assurer la mise à disposition de cet équipement à l’association des marins-pêcheurs. Jean-Michel COTREBIL, conseiller municipal WW a suivi avec intérêt les travaux de la matinée et a attiré l’attention sur la nécessité d’une chambre froide qui pourrait être gérée par l’association de marins-pêcheurs qu’il préside.

Autant de sujets qui seront bientôt présentés aux élus de l’Assemblée de Martinique et qui témoignent de l’intérêt porté par la CTM aux professionnels de la pêche. La Martinique demeure un gros consommateur de poissons et de produits de la mer.  L’absence de cargo ou d’avion liée au COVID 19 a renforcé la prise de conscience collective sur la nécessité d’accompagner la production martiniquaise et de conquérir de nouvelles parts du marché intérieur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages