Accueil

LA DIASPORA HAITIENNE CHEZ DANTICAT ET SCHWARZ-BART

Kathleen GYSSELS

A Rotterdam, port mondial qui voit déferler des marchandises et des marins des quatre coins du monde, se tint l’été dernier (2001) une large exposition consacrée aux personnes en diaspora. Je vous choisis la photo suivante, particulièrement apte à exprimer à la fois le sujet de ce numéro spécial des Cahiers Charles V, à savoir la diaspora et la question du déracinement d’un nombre croissant de personnes issues des colonies et plus particulièrement des Caraïbes, et l’incipit de la nouvelle d’Edwidge Danticat, « Les Enfants de la mer ».

Document: 

LA_DIASPORA_HAITIENNE_CHEZ_DANTICAT_ET_SCHWARZ.pdf

Pages