Accueil

LA MARSEILLAISE SIFFLÉE… ET ALORS ?

Une certaine classe politique française, de la droite à la gauche est offusquée, blessée, parce que l’hymne national français a été sifflé. Mais que représente cet hymne aux yeux de millions de gens à travers le monde y compris en France ?

Remarquons d’abord que cette même classe politique n’a rien dit quand ce sont leurs amis israéliens qui ont conspué la Marseillaise en 2005.
Elle n’a jamais rien dit quand des supporters envoyaient des bananes en imitant les singes en direction des joueurs noirs dans la plupart des stades français.

Leurs colères étaient bien petites face aux saluts fascistes dans les stades de ceux qui par ailleurs allaient coller leurs affichent pendant leurs campagnes électorales.

Dans le camp des militants indépendantistes, nous avons toujours maintenu une ligne claire. Quand un hymne ou un drapeau représente un peuple alors nous le saluons ; et ce salut est adressé à ce peuple là.

Mais quand cet hymne et ce drapeau représentent autre chose alors il ne faut pas s’attendre à ce que les gens se taisent religieusement. J’exclus, ici les comportements chauvins et imbéciles de gens qui se prennent pour le nombril du monde. Surtout ceux qui n’aiment le sport que derrière leurs poste de télé et surtout lorsque leur équipe gagne.

La Marseillaise est sifflée et sera encore sifflée, et d’ailleurs c’est le cas de tous les hymnes, parce qu’elle représente, non pas le peuple mais l’État au service des riches. L’État cynique qui organise sa politique pour dépouiller la masse des gens qui ont peu et donner tout à ceux qui ont déjà beaucoup, beaucoup trop !.

L’état français ne cesse de nous dire qu’il n’y a plus d’argent, que la sécu est déficitaire… et voilà qu’il trouve en un week-end mille et mille fois plus que ce dont il a besoin pour régler pas mal de problèmes ! En fait cet état capitaliste n’a strictement rien à foutre des petites gens et de leurs problèmes. Seuls les profits, les bénéfices sont ses préoccupations. Au moment où les patrons licencient à tour de bras, au moment où les gens peuvent de moins en moins acheter, voilà qu’« on » veut les obliger à travailler le dimanche en exigeant d’eux en plus un « merci patrons » !

Elle est sifflée et sera encore sifflée, cette Marseillaise, parce qu’elle représente ceux qui méprisent et humilient en permanence les enfants des banlieues qui resteront toujours à leurs yeux des « français d’origine étrangère » même après deux, voire trois générations. Combien de noirs et d’arabes, dont la famille est française bien avant celle de Sarkozy 1er, sont victimes de la police française dans une indifférence et une impunité quasi générales.

Elle est sifflée et sera encore sifflée, cette Marseillaise, parce que des milliers de colonisés sont tombés pour elle sans une quelconque reconnaissance. Vous connaissez beaucoup de monuments aux morts en France qui représentent un « non blanc » ?

Cette Marseillaise est sifflée parce qu’elle représente le mépris et l’arrogance coloniale largement répandus bien avant qu’elle ne soit composée. Elle représente la politique qui réduit des milliers de gens à l’état de meubles, des milliers de gens « génocidés » pendant de longues décennies sans que la plupart de nos chers intellectuels français n’y trouvent rien à redire. Sarkozy 1er a déjà répondu à ceux qui réclamaient un tout petit signe de repentance qu’il ne fallait pas y compter. Quant à une toute petite réparation… Allez vous faire f… semble nous dire son sourire cynique !

Cette Marseillaise est sifflée et sera encore sifflée parce qu’elle représente les interventions dans l’ex Yougoslavie, les bombardements de milliers de gens parfaitement innocents en Afghanistan et en Irak.

Elle est sifflée et sera encore sifflée parce que la politique qu’elle représente est complice de l’état raciste, fasciste israélien.

Elle est sifflée et sera encore sifflée parce que beaucoup y voient un État qui méprise le tiers-monde tout en pillant allègrement ses richesses. Oui, quand nous entendons la Marseillaise nous entendons la mitraillette fauchant les Algériens, massacrant les Malgaches, nous entendons les cris des vietnamiens brûlés au napalm… Quand nous voyons le drapeau français, nous voyons ces milliers de victimes pleurant doucement, subissant dans leur chair l’humiliation permanente. Ne cherchez pas il n’y a pas de coupable.

Elle est sifflée et sera encore sifflée parce qu’elle représente l’Europe raciste et arrogante qui empêche ceux qu’elle a rendu miséreux de venir sur son territoire même pour de petites miettes. C’est par milliers que des gens meurent en voulant rejoindre l’Europe. Avez-vous entendu un quelconque bourgeois nous dire son désaccord avec cette politique ?

Elle est sifflée et sera encore sifflée parce qu’on y voit ces médias aux ordres, propriétés des copains et copines de Sarkozy 1er et de la bourgeoise dominante.

Elle est sifflée et sera encore sifflée parce qu’elle rend des comoriens étrangers dans leurs propres pays, en déclarant Mayotte terre française.

Elle est sifflée et sera encore sifflée parce que la politique « au nom du peuple français » a autorisé sur nos terres des produits, véritables poisons, interdits en France et en Europe. Parce que cette politique nous nie un droit fondamental : le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, nous interdit d’être nous mêmes.

Alors ça suffit de nous emmerder avec des broutilles pour détourner l’attention et pour faire oublier que la crise capitaliste met des millions de gens à la rue pendant qu’une minorité s’enrichit largement. Les histoires de cul de Strauss-Kahn ou de Sarkozy 1er sont là pour détourner l’attention.

Mais leurs colères devant les sifflements, même si elles dénotent une certaine hypocrisie, montrent en fait qu’ils commencent à paniquer sérieusement. Ils savent que les sifflements les visent, et ils appellent à la répression comme chaque fois qu’ils sentent le danger.

Ne perdons pas de temps avec leurs aigreurs et irritations, feintes pour partie. {{Organisons plutôt la riposte pour renverser ce système. Et tant mieux si des gens par millions sifflent les hymnes, font un bras d’honneur aux drapeaux ou les brûlent quand ceux-ci, loin de représenter les peuples, représentent ces salauds de bourgeois capitalistes !}}

{{Oui continuons de souffler sur la braise et de siffler cette Marseillaise, celle des bourgeois, celle des pourris !}}

{{Pierre Papaya}}

Militant du PKLS

Commentaires

leandre | 25/10/2008 - 00:50 :
Mon chè, kité mwen di'w. Yo té ka fè mwen aprann chanté tala pou pasé legzamen. Le landemen legzamen-an i té ja la poubel. Larmé, pou salué drapo-a man téka résité chan-an dèyè lézot. Man sav : "Allons enfants de la patriiiie, le jour de gloire eeest arrivé... Un sang impur abreuve nos sillons..." sé tout man ritienn. Epi man san fouté dè chan tala. Chan mwen sé Matnik doubout ! Drapo mwen RVN. Sé ba isi-a selman man ka goumen. Sa'w di-a anlè cout siflé-a. Man téké siflé tou. Yo a tiré'i ! Tjinbé rèd frè mwen. Léis
redaction | 25/10/2008 - 03:21 :
Mési an chay Léis, mé sé ansanm-ansanm nou ké genyen konba-a kont kolonyalis-la. Tjenbé red pa ladjé an may. Pyè
shaka_zulu1 | 25/10/2008 - 20:33 :
Sonjé Gwadloup-Matnik adan Digicel Cup-la ki fèt a kaz an mwen Zabim. Avan match komansé, dé péyi an nou Gwadloup é Matink rantré èvè on drapo é on imn ki ta on dòt péyi, an vlé palé dè drapo blé,blan,wouj-la é "Marseillaise" a yo-la, an vlé palé dè drapo é imn a la FWANS! Nou vwè Grènad (ki endépandan!) é Zil Kayiman (ki pa endépandan) vini an péyi an mwen èvè on drapo é on imn ki ta yo! An ka di zòt on biten sé enki Gwadloup,Matnik é Gwiyan ka fè sé kalté maji-la sa asi kontinan mériken-la.
manuel | 13/01/2009 - 16:03 :
Les hymnes nationaux sont une invention récente. Ils sont le symbole auditif des nations, à côté des drapeaux qui en sont les symboles visuels. Ceux qui apprécient une nation se mettent au garde à vous quand résonne l'hymne et saluent le drapeau, par respect. Ceux qui n'apprécient pas une nation sifllent son hymne et brûlent son drapeau, par mépris. Naturellement, les nations ont tendance à interdire qu'on s'en prenne à leurs symboles... Dans votre article, vous listez tous les griefs que vous avez envers la France lesquels font de vous un partisan de la Marseillaise sifflée. L'on peut aligner beaucoup de griefs à l'encontre de nombreuses nations, les exactions et massacres de toutes sortes constituant malheureusement une constante de l'histoire de l'humanité. Sifflons donc tous ces hymnes ! Et après ? Pouvez-vous nous indiquer la suite ? Merci.