Accueil

LA NUIT DE WALPURGIS A L'UNIVERSITE D'UPPSALA EN SUEDE

Uppsala, une ville suédoise bourrée de bicyclettes, située à environ 70 km au nord de la capitale Stockholm, la quatrième plus grande ville de Suède avec 200 000 habitants est le centre culturel et religieux du pays. Environ 40% de ses citoyens sont des étudiants. L' université d'Uppsala est l'un des trois grands centres mondiaux de recherche et de développement industriel, considéré comme un paradis pour les chercheurs (voir honneur à nos grands grecs créoles : [http://www.montraykreyol.org/spip.php?article1560)->http://www.montraykreyol.org/spip.php?article1560)].

Construite au XV e siècle par l'archevêque catholique et passée depuis au culte luthérien, puis développée par le roi Gustav Adolphe III, l´université d´Uppsala est aujourd'hui le plus ancien noyau d'enseignement supérieur de la Scandinavie. La création des 13 “nations ” soient des bâtiments qui accueillent les étudiants étrangers selon leur origine, son Musée Gustavianum, la Cathédrale gothique construite toute en briques entre 1275 et 1435, les pierres runiques des Vikings, le Château de Gustave Vasa construit en 1550, le jardin botanique de Carl Von Linné le pionnier de l'écologie, contigu à son musée, l´université de l´agriculture (SLU) à Ultuna une section de la ville universitaire Uppsala, ... sans oublier l'Hôpital académique d'Uppsala assurée par le Conseil du comté d'Uppsala en coopération avec l'université... tous ces monuments font l'orgueil de l'université et de la ville Uppsala. On bèl vil toutbòlman !

Tout cela pour en venir à la nuit 30 avril au 1er mai : la Nuit de Walpurgis est une fête nationale importante en Suède. Les banques, les écoles, les entreprises et autres ferment plus tôt. Tous les Suédois dans les villes et les villages se préparent pour cette soirée autour du feu. Celle d'Uppsala est la plus célébrée. Une masse d'étudiants y débarquent de toute la Suède pour littéralement y faire la bordée appuyée. Issue de diverses coutumes païennes, cette fameuse nuit que Faust et Goethe ont identifiée comme le sabbat des sorcières est à la fois magique et bachique. Yo ka bwè. La longue obscurité hivernale qui caractérise la Scandinavie enténèbre l'inconscient jusqu'à la déprime collective aussi ce dernier jour d'avril qui annonce le printemps, le retour du soleil, cette lumière divine se glorifie dans d'incroyables défoulements soûlographiques. Yo ka boulé.

Il est à savoir que la vente des boissons contenant plus de 3.8% d'alcool est monopolisée par l'Etat. L'achat d'alcool se fait uniquement dans les "System Bolaget" qui ont des horaires d'ouverture et de fermeture stricts. Il est interdit de boire dans les rues, mais ce jour de Valborg presque tout est permis. La plupart des jeunes qui garçons qui filles, des adultes, des étudiants, ouvriers, des cadres, leur bière à la main, pompettes ou soûls comme des bourriques, tanguent dans toutes les rues. Boulé, boulé. Des milliers et des milliers de litres de bières, de schnaps, de champagne sont englougloutis ce jour du 30 avril au 1er mai dans une atmosphère joviale, estudiantine, commerciale, musicale et champêtre. Tout moun kontan ! Wé ! Z`tout kontan ! Wé !

Sainte Valborg était la nièce de Saint Boniface, et une fille du prince Saxon Saint-Richard. Elle se rendit à en Allemagne avec ses frères, où elle devint religieuse et vécue dans le couvent de Heidenheim en Bavière. Après son décès, ses reliques ayant été transférées près de celles son frère le 1er Mai , ce jour porte son nom dans le calendrier finnois et suédois.

Á Uppsala, la journée commence avec le traditionnel petit-déjeûner champagne au bord de la rivière et la descente des bateaux et la plonge pour aller pêcher les bicyclettes jetées dans la canal. Puis à 14h, le président de l’université entouré de dignitaires fait son long discours au balcon de la bibliothèque Carolina Redivivia qui se clôture par la remise des “casquettes de capitaine” qui définissent l'obtention du baccalauréat. Carolina Rediviva ou la « Carolina ranimée » est la première, la plus ancienne et la plus riche des bibliothèques scandinaves. Elle contient entre autres 2 millions d'œuvres, 30 000 manuscrits et enluminures du Moyen-Âge et une célèbre Bible d'Argent (Codex argenteus) d'origine italienne début XVI° siècle. Apa jé hon !

Personnellement lorsque je bois de l'alcool, je ne bois que du ti-pónch de rhum agricole créole qui n'existe pas dans les "System Bolaget" et du champagne qui coûte une fortune en Suède. C'est pourquoi je suis le plus souvent sobre. Nous sommes traditionnellement chaque année invités à Uppsala chez notre bon ami depuis dix-sept ans, Érik une haute personnalité que j'ai surnommé M. Zouk. Un pur suédois, sans exagéré expert de zouk, qui a sa discothèque privée dans sa maison et une imposante collection de CD zouk qui donnerait envie à n'importe quel collectionneur Antillais. Fò vwè-y kolé-séré. Sa fierté est d'avoir rencontré personnellement Jocelyne Béroard qui l'avait invité gracieusement à un concert de Kassav à Paris. D'ailleurs M. Zouk nous entraîne à Paris pour fêter les 30 ans de groupe qui a su enraciner en maniòk le seul médicament nou ni. “Kaki pli bèl kisa, enmé nou zyé fenmé !” Chuichuichwari : J´ai ouïe que Kassav sera au festival pop-rock de Roskilde au Danemark cette année 2009. Si c´est vrai, il était temps. À quand la Suède ? Ainsi que me l´a écrit Raphaël Confiant, je continue à rêver. Ka-w vlé fè ?

En compagnie d'Érik, sa petite et grande famille, nous dégustons les délicatesses locales du chef qu'il est : saumon mariné à l'aneth (aussi ma spécialité), une “Tentation de Jansson” qui sont des pommes de terre gratinées aux anchois et des harengs de la Baltique marinés dans de la moutarde douce. Au dessert, nous nous régalons de délicieuses tartes aux pommes, tout cela arrosés de champagne pour les femmes et de schnaps et de bière pour les hommes, en soulignant que celui qui conduit ne boit pas une goutte d'alcool, aussi une rigoureuse tradition suédoise. Conduire en état d'ébriété est jugé comme un crime en Suède. Pani “Yenki on ti-pònch an bwè.” oubyen “An sa kondwi, pa pè ! An ni labitid.” Il n´y a pas d´excuse. Yo paka jwé épi sa menm. Après ce succulent dîner, nous allons voir le grand feu dans le Gamla Uppsala. Moun, moun, moun.

Le Gamla Uppsala est la vieille ville, où une nécropole de 300 tombes éparses en monceaux, témoins archéologiques de la civilisation avant les vikings, forment des collines interdites d'accès, exception faite la nuit de Valborg. Un colossal bûcher flamboyant bien entouré d'une foule qui chante en chœur les chants traditionnels du printemps trône au milieu d'un vaste champ. Chalè an péyi-la ! Sa tèlman bèl ! C'est magnifique ! C'est envoûtant ! C'est ensorcelant ! Cette année j'ai partagé ce bonheur avec mon amie Martiniquaise Josiane Boulangé qui m'a rendu visite. I di mwen i pòkò jan té vwè tousa moun sou an menm tan. Lè fwédi anlè-w, ka-w vlé fè ? Aux Antilles chez nous, le soleil est tenu pour acquis. En Suède, il est loué et glorifié. Je suis toujours ravie d'observer les Suédois, ces descendants de Vikings jouir de leurs rituels et leurs traditions et ils en ont de beaux et de magiques. Valborgmassoafton est une de mes fêtes préférées. Voler des moments à la tristesse est mon constant délit. J'aime la fête et voir les gens en fête ! Alouette !
Uppsala la la la la la la la la la la !

Maxette Olsson

Image: 

Pages