Accueil

L'ancien ministre Léon Bertrand bientôt incarcéré ?

L'ancien ministre Léon Bertrand bientôt incarcéré ?

   La justice est lente, souvent trop lente, mais elle finit le plus souvent par arriver à bon port.

   Ancien ministre du tourisme de Jacques CHIRAC et maire depuis 1984 de la ville de Saint-Laurent du Maroni, le Guyanais Léon BERTAND avait été une première fois condamné pour "pots-de-vin et marchés publics truqués", en 2016, par la Cour d'appel de Fort-de-France. Le Parquet, jugeant la peine pas assez "motivée", avait renvoyé, en 2017, l'affaire devant la Cour d'Appel de Basse-Terre laquelle avait eu la main beaucoup plus lourde que sa consoeur martiniquaise : 3 ans de prison ave  mandat de dépôt, 80.000 euros d'amendes et 3 ans d'inéligibilité.

  Mais s'étant emmêlé les pinceaux entre "mandat d'arrêt" et "mandat de dépôt", la Cour d'appel de Basse-Terre n'avait pas fait procéder à l'arrestation de M. BERTRAND lequel avait pu tranquillement regagner sa mairie sur les rives du fleuve Maroni. On l'avait même vu défiler dans les rues lors de la révolte des "500 frères" et même être invité à l'Elysée à l'occasion du lancement de la "Mission Patrimoine" confiée à Stephen BERN. Ah oui, durant la campagne présidentielle française, il avait même reçu le très vertueux Jean-Luc MELENCHON !

   Aujourd'hui, finie la rigolade ! Léon BERTRAND connaîtra incessamment sous peu les douceurs d'une cellule VIP dans sa terre natale ou alors dans quelque geôle de son choix au sein de la République Une et Indivisible. Ite missa est, comme on dit en saramaka... 

Pages