Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

LE BEC RÉCLAME LES CREOLE STUDIES DANS LA FORMATION DES INSTITUTEURS

Le Bureau de l'éducation catholique (BEC) demande l'inclusion du module Creoles Studies, proposé déjà par l'Université de Maurice, dans la formation de ses Trainee Teachers. Cela parallèlement aux cours des Oriental Languages Trainee Teachers. Alors que l'UoM est favorable à la requête officielle du BEC, il revient au Mauritius Institute of Education d'accéder ou non à cette requête. Le BEC compte réitérer sa demande demain lors de la remise de diplômes aux élèves en fin de parcours du Prevokbek, à laquelle sont invités le ministre de l'Education et d'autres personnalités.

Le MIE assure la formation des enseignants du primaire à partir de la politique définie par le ministère de l'Education. Depuis 2005 les trainee teachers - General Purpose et ceux des Oriental Languages suivent en commun une formation de deux ans, soit le Teachers'Diploma Course. Outre cette formation touchant l'enseignement des core subjects et la pédagogie en général, les aspirants enseignants en langues orientales bénéficient d'un cours spécifique pour se spécialiser dans ces langues, durant la deuxième année au MIE. Pour leur part, les GP Teachers disposent d'un module additionnel pour l'enseignement des matières scientifiques, notamment les mathématiques, les sciences et l'informatique.

De son côté, l'Education catholique, convaincue de l'importance du kreol dans l'enseignement, prépare avec détermination depuis deux ans, l'introduction de cette langue en tant que matière - sur une base-pilote - dans une dizaine d'écoles primaires catholiques en 2010. C'est dans le cadre de ce projet que le BEC souhaite une collaboration du MIE et de l'université de Maurice, et demande donc dans une lettre en date du 29 août (adressée à ces deux institutions) que le module Creole Studies (introduit l'an dernier par l'université) soit inclus dans la formation des trainee teachers des écoles catholiques. ' The capacity building strategy is of utmost importance and we would wish that the MIE and the University of Mauritius collaborate in the programme by extending the stand-alone module already offered at the University to the General Purpose Teachers recruited by the Roman Catholic Education Authority who are now following their Teachers Diploma Course at the MIE ', écrit le BEC. Cette instance suggère que ' this module can of course be adapted and tailor-made, in order to integrate it in the MIE Course, in parallel to the course offered to the Oriental Languages Trainee Teachers. '

Quelque 50 trainee teachers des établissements d'enseignement catholiques sont en première année de formation au MIE ; ils seront postés dans ces établissements en 2010, soit avec l'année de la mise en œuvre du projet-pilote concernant le kreol morisyen.

L'université de Maurice semble plutôt favorable à cette requête du BEC, tout en soulignant que c'est le MIE qui est particulièrement concerné par la formation des enseignants. ' L'université est là comme facilitatrice. Nous n'avons aucune objection à collaborer si cela peut aider les institutions. Nous avons bien reçu cette demande du BEC et à notre avis elle peut être explorée avec le MIE ', répond Ameenah Gurib-Fakim, Pro-Vice Chancellor de l'UoM interrogée ce matin. Mais nous n'avons pu obtenir une réaction officielle du MIE à ce sujet en dépit de plusieurs appels à la directrice de cette institution depuis hier après-midi.

A souligner que le ministère de l'Education semble toujours réfractaire à la question de la place du kreol à l'école.

Extrait du journal 'Le Mauricien'

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages