Accueil
Aimé CESAIRE
Frantz FANON
Paulette NARDAL
René MENIL
Edouard GLISSANT
Suzanne CESAIRE
Jean BERNABE
Guy CABORT MASSON
Vincent PLACOLY
Derek WALCOTT
Price MARS
Jacques ROUMAIN
Guy TIROLIEN
Jacques-Stephen ALEXIS
Sonny RUPAIRE
Georges GRATIANT
Marie VIEUX-CHAUVET
Léon-Gontran DAMAS
Firmin ANTENOR
Edouard Jacques MAUNICK
Saint-John PERSE
Maximilien LAROCHE
Aude-Emmanuelle HOAREAU
Georges MAUVOIS
Marcel MANVILLE
Daniel HONORE
Alain ANSELIN
Jacques COURSIL

Le financement occulte de "MONTRAY KREYOL"

   Nous voici découverts ! Eh oui, votre site-web bien aimé à propos duquel, chers (es) internautes, vous ne vous êtes sans doute jamais demandé comment il est financé, vient de voir sa source de revenus révélé par Julie Frémont alias 7-fois-inculpé alias Ex-directeur du CEREGMAFIA. Dans un de ses derniers mails, car le bougre écrit beaucoup depuis sa mise à pied avec salaire (plus de mille mails), mais toujours sous pseudonyme, ce qui dénote son grand courage, il dénonce le fait que j'utiliserais les fonds de l'Université des Antilles pour financer MONTRAY KREYOL.

   Eh merde ! Cette fois, je suis bien obligé, piteusement obligé d'avouer : c'est tout à fait vrai que j'utilise une partie des 10 millions d'euros que j'ai pompés à notre université pour payer l'abonnement du site à un serveur, rémunérer un informaticien chargé de la maintenance et de la remise en marche lorsque les hackers de 7-fois-inculpé lancent une de leurs attaques scélérates (nocturnes en général), gratifier des webmasters pour mettre les articles en ligne ainsi que des contributeurs, réguliers ou occasionnels, en nombre, il est vrai, pléthorique : Térez Léotin, Daniel Boukman, Léandre Litampha, Frantz Succab, Cosette Delesse, Hector Poullet, Yvelise Sernin, Jean Bernabé, Jid, Jean-Laurent Alcide, Michel Girdary, La Carbétienne (salut, ma belle !) etc...etc... . Ben, ouais, rien n'est gratuit en ce bas monde, chers (es) internautes. Bon, j'avoue être un fieffé radin et ne leur filer que des clopinettes (à peine de quoi s'acheter un paquet de clopes, en fait). Y'en a même que je paie avec des bonnes paroles et qui n'ont toujours pas vu un rond émanant de moi depuis bientôt 9 ans que MONTRAY KREYOL existe ! Surtout les Gwadas. Vus qu'ils sont loin et qu'il y a la Dominique entre nous, je risque pas grand chose.
   Bon, j'ai essayé d'avoir, au tout début, des sources de financement parfaitement légales : j'ai vu des Békés qui ont exigé que je me range à leur idée de "réconciliation" sans "vérité" ; des francs-maçons qui m'ont ri au nez parce que j'ai eu maintes foi l'occasion de me payer de la tête de leur Grand Architecte de l'Univers ; le Hezbollah qui m'a envoyé balader en me disant que ça fait quinze ans que les musulmans martiniquais essaient de construire une mosquée route de Balata et qu'ils ne sont pas foutus de l'achever ; l'association des alcooliques anonymes qui m'a refoulé net au motif qu'il y a deux ou trois décennies de cela, j'avais osé avancer que le rhum n'est pas une boisson alcoolisée etc...Bref, une fois les voies légales épuisées et désireux à tout prix de créer mon site-web, eh bien j'ai piqué du pognon dans les caisses de notre bonne vieille université. Voilà tout !
   Bon, vous me direz qu'un site-web, ça ne coûte quand même pas 10 millions d'euros à entretenir. Faut quand même pas déconner ou prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages comme aimait à dire le Grand Charles. Hum...oui, c'est vrai, tout à fait vrai. Qu'est-ce que j'ai fait de tout ce fric ? Des tas de trucs ! Merde, z'avez qu'à lire les rapports que les plus hautes instances de la République Une et Indivible ont rédigé contre moi :

 

   . j'ai monté une flotille de pêche au pays de Toussaint-Louverture dans laquelle les matelots du cru son pays au SMIC local (30 centimes d'euro pas jour).

 

   . j'envoie des sous régulièrement à de proches parents au pays de Simon Bolivar.

 

   . je vais chez mon dentiste à la Grosse Pomme c'est-à-dire dans le pays de l'Oncle Sam.

 

   . chaque fois que je vais au pays de Jeanne d'Arc, soi-disant pour des réunions ou des colloques, je ramène des notes de taxi de 500 euros pour trois jours et le double en per diem.

 

   . au pays d'Aimé Césaire, je fais bombance avec mes potes dans des restaus où le champagne coule à flot.

 

   Etc....etc...

   Et je vous en passe les meilleures !  Ah, deux dernières pour la route :

 

   . j'ai un téléphone portable professionnel ave des factures de 8.000 (huit mille) euros par mois.

 

   . je change les pneus de ma bagnole-m'as-tu-vu grâce à ce fric etc...etc...

 

   Si vous n'êtes pa contents, c'est votre problème, les gars. Personne ne vous oblige à aller sur MONTRAY KREYOL et quand vous y allez, c'est gratos. Le plus marrant dans tout ça c'est que je suis encore en liberté, que je hume l'air aux odeurs de sucre et de vanille de Madinina, l'île aux fleurs fanées et que j'emmerde tout le monde comme qui dirait un Ti Jean L'Horizon postcolonial.

   Maintenant que grâce à 7-fois-inculpé vous savez d'où proviennent les sous qui permettent à MONTRAY KREYOL de vivre, j'espère qu'en bons, braves et honnêtes citoyens franco-basanés, vous cesserez désormais d'aller sur ce site pourri. Amen (ou bien Allah-ou Akbar, si vous préférez)...

Connexion utilisateur

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain afin d'éviter les soumissions automatisées spam.

Pages